Lady Di "trahie" par un proche ? Ces nouvelles révélations choquantes !

L’interview de Lady Di diffusée sur la BBC en 1995 avait fait grand bruit. Mais selon les informations diffusées dans le Sun le dimanche 30 mai 2021, la princesse des cœurs avait bien été manipulée par le journaliste en charge de l’entretien.

  • Diana Princesse de Galles

Bien avant l’interview explosive que le prince Harry et Meghan Markle ont accordé à Oprah Winfrey, la papesse de la télé américaine, la famille royale britannique avait déjà été embarrassée par l’intrusion des journalistes dans leur vie si privée. Souvenez-vous : en novembre 1995, Diana Spencer, aka Lady Di, se confiait sans aucun tabou dans un entretien choc diffusé sur BBC. La princesse des cœurs, alors séparée du prince Charles, le père de ses deux enfants William et Harry, livrait de terribles histoires au journaliste Martin Bashir. Notamment une phrase, devenue culte, qui laissait peu de doutes quant à la relation extra-conjugale que le prince de Galles entretenait alors avec Camilla Parker-Bowles : “Nous étions trois dans ce mariage. Donc c’était un peu encombré”. Mais plus de vingt-cinq ans après la diffusion de cette interview, de nombreuses questions subsistent quant à la manière employée par le journaliste pour obtenir les confessions de la jeune princesse.

“En larmes”, Lady Di avait appris la vérité sur l’homme en qui elle avait confiance

Alors que Lord Charles Spencer, le frère de Lady Di, mais aussi le prince William, son fils aîné, ont fait part de leurs doutes concernant l’honnêteté de Martin Bashir, un rapport d’enquête indépendante semble leur donner raison. Dans ce document, on apprend ainsi que le journaliste aurait menti à plusieurs reprises à la princesse de Galles, lui présentant notamment des faux relevés bancaires censés prouver que des membres de la famille royale avaient vendu des informations à son sujet à la presse. Mais ce n’est pas tout… Le tabloïd britannique The Sun a publié dimanche 30 mai 2021 une interview de Paul Burrell, qui a été le majordome de Lady Di, et qui affirme dans la publication que le journaliste, “extrêmement irrespectueux”, l’avait appelé pour obtenir une liste d’hommes que la jeune femme aurait alors fréquentés. “En larmes”, Lady Di avait eu vent de cet échange et avait eu du mal à s’en remettre : “Elle s’est sentie trahie parce qu’il avait toujours été très respectueux devant elle jusque là”. Des révélations terribles, qui risquent de faire grand bruit au sein de la famille royale, à l’heure où les préparatifs pour la célébration des soixante ans de la naissance de la princesse, décédée en août 1997 à l’âge de 36 ans, battent leur plein.

Source: Lire L’Article Complet