La princesse Beatrice s’inspire de Kate Middleton pour sa nounou

Enceinte de son premier enfant, Beatrice d’York prépare avec soin l’arrivée de son royal baby prévue pour l’automne. S’inspirant de Kate Middleton, la petite-fille de la reine Elizabeth II aurait déjà trouvé sa nounou.

L’heureuse nouvelle est tombée en mai dernier. Beatrice d’York et son époux Edoardo Mapelli-Mozzi accueilleront un enfant à l’automne prochain. En attendant ce nouveau royal baby, arrivée dont la reine s’est montrée ô combien ravie, la fille de Sarah Ferguson et du prince Andrew est en plein préparatifs. Outre l’installation dans leur nouvelle maison de l’Oxfordshire avant l’accouchement, Beatrice d’York aurait déjà trouvé la perle rare pour s’occuper de son nouveau-né, comme le rapporte The Mirror.

La princesse ultra-organisée a déjà engagé une nounou à plus de 1 000 euros la semaine, avance le Daily Mail. Pour dénicher la précieuse pépite, Beatrice d’York s’est inspirée de Kate Middleton et s’est tournée vers la célèbre agence Norland. La super nanny des Cambridge, Maria Teresa Turrion Borrallo, qui fait le bonheur de Kate Middleton et du prince William a été formée au Norland College. Cette école, qui forme les nounous et les infirmières, est la plus prestigieuse au monde et fournit du personnel aux familles royales depuis de nombreuses années.

Beatrice d’York déjà aux petits soins pour son beau-fils Wolfie

Et face aux nuits à venir qui s’annoncent difficiles, la petite-fille de la reine a également tout prévu : la soeur d’Eugenie d’York a également engagé une infirmière, ce qui lui coûtera plus de 200 euros en plus, par nuit de présence. Un luxe que le couple royal peut s’offrir. Notamment grâce à sa réussite en tant que vice-présidente de la société de gestion Afiniti.

S’il s’agit d’un premier enfant pour Beatrice d’York, il s’agit du second pour son mari, Edoardo Mapelli-Mozzi. En effet, ce dernier est déjà papa d’un petit garçon, Christopher, 4 ans, né de ses amours avec Dara Huang. Pendant le confinement, la cousine des princes Harry et William s’est beaucoup occupée de son beau-fils, qu’elle surnomme affectueusement Wolfie, en l’aidant à développer “son imagination, sa créativité, son indépendance et son humour”. Nul doute que le petit garçon doit se faire une joie d’avoir prochainement un nouveau compagnon de jeux.

Crédits photos : EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet