Kate Middleton et Meghan Markle : une de leurs couturières bientôt à la rue

Chloé Savage, la couturière connue pour avoir conçu les robes de mariés de Kate Middleton et Meghan Markle s’est retrouvée en difficulté à cause de la pandémie et pourrait se retrouver sans abris.

C’est une terrible histoire. Chloé Savage, la couturière anglaise connue pour avoir conçu les robes de mariées de la princesse Kate Middleton et la duchesse Meghan Markle, pourrait bientôt se retrouver à la rue. C’est le magazine People qui dévoile cette information après s’être entretenu avec la mère de famille de trois enfants, de 43 ans, qui vit dans la banlieue de Bristol, en Angleterre. La raison de sa détresse est due à la pandémie de coronavirus qui a fortement impacté son activité. “Nous avons eu tout notre travail littéralement à sec”, a confié la créatrice à nos confrères.

Chaque sou ayant son importance, Chloé Savage se bat au quotidien pour pouvoir nourrir sa famille très touchée par la situation. “C’est horrible, lance-t-elle au magazine People. […] Ma fille de 14 ans saute des repas pour économiser sur le budget alimentaire.” Puis la couturière fait une révélation d’une tristesse inouïe. “Le stress l’atteint et elle s’automutile, confie la créatrice à nos confrères. Alors, elle va maintenant aux services de santé mentale pour enfants pour obtenir de l’aide”.

Seulement 250 dollars par mois, pour vivre

Avant la pandémie de coronavirus, Chloé Savage ne connaissait pas la crise. En plus de s’occuper des robes de mariée de Kate Middleton et Meghan Markle, la couturière s’occupait, entre autres, de costumes pour le cinéma comme ceux de James Bond ou Harry Potter. Mais avec le Covid-19, le vent a très vite tourné. “En janvier et février, nous avons commencé à voir beaucoup de nos contrats internationaux mis en attente”, se souvient la créatrice auprès de People. Nos confrères racontent d’ailleurs qu’elle a préféré fermer son atelier de couture et licencier ses apprentis avant de contracter un “prêt rebond” de 30 000 dollars, que le gouvernement britannique a accordé aux petites entreprises.

Et pour faire entrer un peu d’argent, Chloé Savage vend des kits de broderies grâce auxquels elle gagne environ 250 dollars par mois. En attendant des jours meilleurs, la créatrice de robes de mariée espère pouvoir intégrer la production d’un projet de la firme HBO prévu pour 2021. Pleine d’espoirs, la mère de famille confie au magazine People que “cela pourrait [leur] permettre de flotter vaguement tant que tout va bien”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Source: Lire L’Article Complet