Julie et Denis de Pékin Express dénoncés aux autorités par leurs hôtes Chinois (VIDÉO)

Dans le dernier épisode de Pekin Express diffusé ce mardi 31 mars, les candidats Julie et Denis sont tombés sur des hôtes bien méfiants et peu commodes…

Julie et Denis n’en reviennent pas. Alors qu’ils semblent avoir trouvé le gîte et le couvert, leur hôte Chinois n’a pas hésité à passer un coup de fil aux autorités locales afin de vérifier si les deux acolytes ne seraient pas de dangereux imposteurs.

Le couple corse n’est visiblement pas à bout de leurs surprises : leur hôte, père et famille, s’est montré particulièrement inquiet à l’idée d’accueillir les candidats de Pékin Express sous son toit le temps d’une nuit.

Afin de s’assurer que Julie et Denis ne sont pas entrés “illégalement” sur le territoire, l’hôte particulièrement craintif s’est empressé de joindre le consulat pour faire quelques vérifications.

Un véritable contrôle digne de la police

Denis et sa compagne, outrés, ont dû s’empresser de fournir leurs papiers d’identité afin de justifier leur présence en Chine.

Ils sont quand même en train d’appeler le service d’immigration pour savoir si on a les autorisations d’être ici

Affirmait Denis, halluciné. Le candidat, coopératif, ajoute :

C’est juste qu’ils ont peur et je comprends. Je vais au bout de la démarche et leur donne tous les papiers que j’ai et qui peuvent justifier le truc. Je veux les rassurer.

Le comble : alors que l’hôte Chinois tendait une paire de charentaises à ses “convives”, il avait les autorités au bout du fil… Une situation cocasse et un brin fourbe, que n’a pas hésité à relever Julie :

Il appelle le consulat et il nous file des charentaises. J’en peux plus c’est la quatrième dimension

Son compagnon, ahurie, déclarait :

Mais je ne comprends pas la démarche. Tu me files des charentaises, il y a déjà un contact, on s’aime bien quoi ! Alors pourquoi tu appelles le consulat, c’est pas normal.

La bonne nouvelle c’est que le duo de choc a finalement pu dormir chez l’hôte méfiant, les autorités semblent avoir donné leur feu vert.

Source: Lire L’Article Complet