Juice WRLD : de la drogue et des armes retrouvées dans ses bagages

Le rappeur Juice WRLD, décédé ce dimanche à la sortie de son jet privé, avait des armes et de la drogue dans son sac selon la police. Non Stop People vous en dit plus.

Dans ses chansons, Juice WRLD abordait ses problèmes de drogue. Cet été, il avait twitté “F**k la codéine. (…) La dépendance tue tout, mais vous pouvez la vaincre” et avait promis à sa petite amie de s’en sortir. Malheureusement, le rappeur n’a pas réussi à échapper à ses démons. Dimanche 8 décembre, les policiers de l’aéroport de Midway International Airport à Chicago étaient en train de procéder à des fouilles quand Jarad Anthony Higgins, de son vrai nom, a été pris de convulsions. Il est décédé peu de temps après à l’hôpital.

Dans ses bagages, la police a retrouvé 41 sachets de marijuana, 6 bouteilles de sirop pour la toux à la codéine, 2 pistolets 9mm, un pistolet calibre 40 ainsi que des balles. Ses deux gardes du corps étaient aussi en possession d’armes non déclarées. Ils ont été poursuivis pour possession illégale d’armes et de munitions. La petite amie de Juice WRLD était dans l’avion. Quand les policiers lui ont demandé quel était l’état de santé du rappeur, elle a répondu qu’il prenait du “Percocet et avait un problème de drogue”, rapporte le “Chicago Tribune”.

L’autopsie de Juice WRLD pratiquée lundi 9 décembre n’a pas permis d’éclaircir les causes exactes de son décès. Des analyses complémentaires seront menées a indiqué le comté dans un communiqué. Sur Twitter, sitôt son décès connu, les hommages ont afflué de la part du monde du rap. Son label Interscope Records a exprimé son chagrin de perdre “quelqu’un d’aussi gentil”. Jarad Anthony Higgins avait 21 ans.

Source: Lire L’Article Complet