Jonathann Daval a-t-il empoisonné Alexia ? La sordide hypothèse des experts

Alors que le procès de Jonathann Daval s’est ouvert le 16 novembre 2020, le documentaire Daval, la série, diffusé sur BFM TV, revient sur l’hypothèse de l’empoisonnement d’Alexia Daval par son compagnon.

Restez informée

Trois ans après le meurtre d’Alexia Daval, le procès de son compagnon s’est ouvert le 16 novembre 2020. Accusé de meurtre sur conjoint, Jonathan Daval doit répondre de ses actes devant la cour d’assises de Vesoul. Si ce dernier est accusé d’avoir mis fin aux jours de la jeune femme en l’étranglant pendant quatre minutes avant de l’immoler, nombreuses sont les zones d’ombre sur ce fait divers devenu médiatique.

Si le juge en charge de l’affaire a retenu la volonté de Jonathann Daval de tuer sa compagne, reste à savoir si ses actes ont été prémédités. Parmi les nombreuses thèses avancées depuis que le corps de la joggeuse a été retrouvé dans une forêt, celle de l’empoisonnement. Et pour cause. Invitée sur le plateau de C à vous le lundi 16 novembre 2020, Marie Peyraube co-réalisatrice du documentaire Daval, la série, a expliqué : “Il a été retrouvé dans le corps d’Alexia et dans ses cheveux, la trace de trois médicaments puissants – notamment l’un d’entre eux qui est interdit à la vente en Europe depuis 2013”.

“Jonathann aurait pu la droguer pendant plusieurs mois avant”

Avant de rappeler : “Il y a cette question qui est très importante, qui est centrale : ‘Est-ce qu’avant de tuer son épouse, est-ce que Jonathann aurait pu la droguer pendant plusieurs mois avant cet acte ?’ Donc ça, ça va être au cœur des débats”. Une hypothèse soulevée durant le déroulement de l’enquête qui n’a pas été retenue à l’issue de l’instruction. De son côté, l’homme a admis avoir accidentellement tuer sa compagne “dans une crise de couple où il a essayé de la maîtriser”, a déclaré son avocat Me. Randall Schwerdorffer dans Sept à Huit, le 15 novembre 2020.

Pour rappel, Alexia Daval a été assassinée dans la nuit du 27 au 28 octobre 2017 à Gray-la-Ville en Haute-Saône. Pendant près de trois mois, le jeune homme a joué le veuf éploré dans les bras de sa belle-famille avant d’avouer son crime. Au cours de son premier jour de procès, il a été confronté à ses anciens beaux-parents. Lors de la diffusion des images du corps de sa femme pendant l’audience, le trentenaire “a littéralement disparu dans son box, on ne le voyait plus. On ne voyait plus que ses cheveux. Même lui n’arrive pas à faire face à l’horreur” , a déclaré Stéphanie Gay la sœur d’Alexia Daval à l’Est Républicain.

Jonathann #Daval devant la justice : quelles sont les zones d’ombre ?
La réponse de @MariePeyraube dans #CàVous ⬇️ pic.twitter.com/CSUUYfPMtJ

Source: Lire L’Article Complet