Jonathan Cohen (La Flamme, Canal+) : "Je ne veux pas que ma fille attende un mec parfait, ça n'existe pas"

Jonathan Cohen est le héros de La Flamme, série qui démarre sur Canal+ ce lundi 12 octobre, et où il joue un célibataire à la recherche de l’âme sœur, entouré d’illustres “prétendantes”. À cette occasion, Télé-Loisirs s’est entretenu avec le comédien sur cette nouvelle fiction parodique. Entretien !

Que ce soit au cinéma, avec Énorme, ou dans la série Family Business sur Netflix, Jonathan Cohen est “le” comédien qui fait l’événement ces temps-ci. Il le prouve une nouvelle fois avec La Flamme, une série humoristique qui parodie la célèbre émission Bachelor, le gentleman célibataire, et dont il n’est pas seulement l’interprète, mais aussi l’un des producteurs, auteurs et aussi le coréalisateur ! Pour le lancement de la fiction sur Canal+, ce lundi 12 octobre, à partir de 21 heures, Télé-Loisirs a discuté avec l’acteur de ce projet, mais aussi de sa nouvelle vie en tant que papa…

Télé-Loisirs : Pourquoi vous êtes-vous lancé dans un tel projet ?

Jonathan Cohen : Quand j’ai visionné pour la première fois Burning Love, la série que nous avons adaptée, j’ai halluciné ! Je me suis dit que les Américains avaient eu une idée géniale. Cette fiction est comme un cadeau dément à faire au public. Moi, j’ai envie de voir ça et je me dis que le public aussi en a potentiellement envie, surtout avec des acteurs qu’il adore dans le genre parodique. Une fois qu’on a obtenu les droits pour adapter la version américaine, j’en ai d’abord parlé aux comédiennes, avant même d’écrire une ligne, pour savoir si ça les intéressait. Et puis après, j’ai contacté Canal+, qui a dit oui instantanément.

  • Carla Bruni : la raison pour laquelle elle chante avec sa sœur sur son dernier album (vidéo)

    Non Stop Zapping

  • Mort de George Floyd : Derek Chauvin, policier accusé du meurtre, libéré sous caution (vidéo)

    Non Stop Zapping

  • Jean-Michel Maire ému aux larmes, son grand regret concernant son père décédé (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • TPMP : Pascal Soetens regrette qu'un chroniqueur l'ait empêché de participer à l'émission (Vidéo)

    Non Stop Zapping

  • Jean-Michel Maire : pourquoi Cyril Hanouna a voulu qu'il porte un postiche (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Michel Drucker opéré du cœur : Laurent Delahousse lui adresse un tendre message (vidéo)

    Non Stop Zapping

  • Mouss Diouf, une "icône" : Booder lui rend un touchant hommage (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Pascal Soetens, ému, évoque pour la première fois le suicide de son père (Vidéo)

    Non Stop Zapping

  • On est en direct : Amélie Mauresmo se remémore son coming-out, "J'en ai pris plein la tronche" (Vidéo)

    Non Stop Zapping

  • TPMP – Pascal Soetens : ce chroniqueur qui n'a pas voulu qu'il intègre l'émission (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Elsa Esnoult en larmes, elle évoque le souvenir de sa grand-mère disparue (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Clara Morgane : pourquoi elle veille à ne pas exposer sa famille sur les réseaux (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Yann Barthès : Cyrille Eldin plus en contact avec le journaliste, il lui lance un appel (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Clara Morgane ex-actrice : pourquoi elle a voulu faire des films pour adultes (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Pascal Soetens "très en colère", il refuse de fermer sa salle de sport (Exclu vidéo)

    Non Stop People

  • Pascal Soetens très ému en évoquant le suicide de son père (Exclu vidéo)

    Non Stop People


  • Carla Bruni : la raison pour laquelle elle chante avec sa sœur sur son dernier album (vidéo)
    Alors qu’elle sort un nouvel album vendredi 9 octobre, Carla Bruni s’est confiée aux caméras de M6. La chanteuse explique pourquoi elle a choisi de partager un morceau en italien avec sa sœur, Valeria Bruni Tedeschi.


    Non Stop Zapping


  • Mort de George Floyd : Derek Chauvin, policier accusé du meurtre, libéré sous caution (vidéo)
    C’est une affaire qui a créé un scandale sans précédent aux Etats-Unis. George Floyd, un Afro-américain, est mort asphyxié par le policier Derek Chauvin. L’agent qui sera jugé en mars prochain a été libéré sous caution. Une décision qui divise.


    Non Stop Zapping


  • Jean-Michel Maire ému aux larmes, son grand regret concernant son père décédé (Exclu vidéo)
    Ce jeudi 8 octobre, Evelyne Thomas reçoit Jean-Michel Maire sur Non Stop People. Pendant cet échange, le chroniqueur de "Touche pas à mon poste" a eu les larmes aux yeux en évoquant le souvenir de son papa décédé. L'occasion pour lui d'exprimer son plus grand regret. Confidences exclusives.


    Non Stop People

VIDÉO SUIVANTE

On avait envie de raconter une histoire de 2020 sur les femmes d’aujourd’hui

Les personnages sont évidemment très stéréotypés. Comment avez-vous imaginé les personnalités des prétendantes ?

En réalité, on a repris celles qui existaient dans la première saison de la série américaine. On les a juste développées à notre sauce. Notre premier épisode ressemble pas mal à celui de la série américaine, surtout dans la structure car, au final, ce sont les présentations. On découvre Marc le bachelor, le cœur à prendre, qui rencontre chacune des candidates. Mais à partir du deuxième épisode, on s’échappe de la série d’origine, car on garde des prétendantes que eux n’ont pas gardées. On a pris à chaque fois ce qui nous faisait vraiment rire dans la version américaine et après on a développé des choses que eux n’avaient pas eu le temps de faire. Et comme Burning Love date de 2012, on avait envie de raconter une histoire de 2020 sur les femmes d’aujourd’hui, avec des personnages stéréotypés.

La maison dans La Flamme est sublime ! Est-elle réelle ?

Oui ! Les décors étaient très importants pour nous. Comme la plupart des comédiennes avaient beaucoup de projets, mais sont aussi des mères de famille, on ne pouvait pas tourner à l’étranger et il fallait qu’on tourne dans une maison qui en jette pas mal. Elle devait correspondre à l’idée que l’on se fait de la télé-réalité, et non pas à un monde de cinéma fantasmé. C’était un vrai défi ! On a donc tourné à Issy-les-Moulineaux dans une maison assez atypique qu’on a transformée en espèce de cocon pour une habitation de télé-réalité.

Je ne veux pas que ma fille tombe dans l’image du prince charmant, car je trouve ça gravissime

Et financièrement ?

On va dire qu’on est dans des budgets normaux d’une série de trente minutes sur Canal+, ce n’est pas le casting qui a fait que… Tout le monde a dû baisser ses tarifs pour que ça rentre dans le budget, sinon ça aurait été infaisable.

Marc, votre personnage, n’est pas très malin. Vous vous êtes inspiré de quelqu’un ?

Non ! (Il rit) C’est un mélange de plein de choses. Je joue le rôle d’un playboy de télé-réalité, sans filtre. Marc est un bon gars, qui ne brille pas par sa grande intelligence, c’est sûr. On est dans l’absurde, on force le trait le plus possible et, en même temps, on raconte un truc social très fort. C’est le regard d’un gars qui se croit supérieur et qui a une image de l’homme et de la femme qui n’est plus en phase avec notre époque.

Vous êtes désormais le papa d’une petite fille. Cela a-t-il changé votre façon de voir certaines choses, par exemple en amour ?

Bien sûr, ça change mon regard sur certaines choses. Moi, ma fille, je ne veux pas qu’elle tombe dans l’image du prince charmant, car je trouve ça gravissime. Le prince charmant, il n’y en a pas. Je ne veux pas que ma fille attende un mec parfait qui n’existe pas. Et c’est ça que j’essaierai de lui inculquer. Toutes ces émissions qui représentent la perfection ou l’homme idéal, ça n’existe pas. C’est bien pour les télé-réalités, c’est bien pour les films, mais dans la vie non. Dans la vie, ça ne crée que des déceptions. C’est ça que j’inculquerai à ma fille je pense !

La Flamme, une série à découvrir en exclusivité sur Canal+ !

Source: Lire L’Article Complet