Jean Castex vacciné à l’AstraZeneca : une erreur aurait été commise lors de l’injection

Le 19 mars dernier, Jean Castex s’est fait vacciner en direct à l’AstraZeneca. Mais certains médecins s’inquiètent. En effet ils soulignent une erreur commise lors de sa vaccination devant les caméras.

Jean Castex

Les Français ont une grande méfiance à l’égard du vaccin AstraZeneca. Pourtant le Premier ministre Jean Castex l’a affirmé en conférence de presse : “Il n’est pas associé à une augmentation du risque global de caillots sanguins.” Pour convaincre les plus sceptiques, il a donc accepté de se faire vacciner en direct. Il s’est rendu le 19 mars dernier à l’hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé, dans le Val-de-Marne. Mais au grand désarroi des internautes, il n’a pas fait tomber la chemise comme Olivier Véran ! Un détail qui a beaucoup amusé la Toile, mais qui pourrait avoir de graves conséquences. Cela n’aurait pas permis de lui faire l’injection au bon endroit. C’est en tout cas ce que suppose le journal Nice-Matin, qui a été alerté par le Dr Dominique Dervieux, un lecteur médecin à la retraite. Un avis que partage Pierre Marty, le chef de service et responsable du centre de vaccination au CHU de Nice. “En découvrant dans le journal la photo de Jean Castex, j’ai été moi aussi choqué”, a-t-il fait savoir à nos confrères, dans un article repris par Télé-Loisirs.

Jean Castex aurait-il été mal vacciné ?

A en croire l’éminent médecin, Il est “impératif de vacciner plus haut dans l’épaisseur du muscle deltoïde (au niveau du haut de l’épaule, ndlr). La raison ? “En dessous, la masse musculaire est moins épaisse, avec un risque de toucher une veine. Et donc de provoquer une thrombose, a-t-il expliqué. Pour vacciner correctement, il est donc impératif selon lui que les “bras soient totalement dénudés, les épaules totalement dégagées”. Une précaution que n’a pas prise le mari de Sandra, ce qui aurait donc augmenté ses chances d’être victime d’un grave effet secondaire.

Fort heureusement, Jean Castex ne s’est plaint d’aucune douleur depuis qu’il a reçu l’injection. Ce jeudi 25 mars, il a même effectué une visite au centre hospitalier de Melun afin de se tenir informé de la situation. Quelques heures plus tard, ses abonnés Twitter ont pu le voir rendre hommage au réalisateur Bertrand Tavernier, décédé à l’âge de 79 ans. De quoi rassurer les plus inquiets face au vaccin AstraZeneca.

Source: Lire L’Article Complet