"Je me suis construit tout seul" : JoeyStarr sur son enfance difficile et son rôle de père "poule"

Joey Star s’est confié dans une interview accordée à Sept à Huit et diffusée dimanche 22 novembre 2020. Le rappeur est revenu sur son enfance, sa relation compliquée avec son père, son enfance difficile et sur son rôle de père “poule”.

  • JoeyStarr

Le célèbre rappeur Joey Star a accordé une interview à la journaliste Audrey Crespo-Mara pour l’émission Sept à Huit, diffusée dimanche 22 novembre 2020. Alors qu’il vient de prendre position sur la politique de confinement du gouvernement actuel, le membre du groupe NTM s’est confié sur son enfance difficile et son rôle de père aujourd’hui. Interrogé sur ses débuts en tant que rappeur et sa réputation, l’artiste répond : “J’ai eu une enfance qui fait que je me suis construit tout seul et qui fait que je continue à me construire tout seul, donc jugez-moi comme vous l’entendez, mais ça me passe un peu au-dessus car j’ai mes propres problèmes à régler”.

L’homme de 52 ans impute la responsabilité de son fort caractère et de son coté un peu violent à son père : “Je suis ce qu’on appelle une tête de con de compétition, ça, je le tiens de lui c’est sûr”. La journaliste rappelle que le père du rappeur l’élevait “à coup de ceinturon”. “À la base, mon père, il faut savoir qu’il reproduit ce qu’on lui a fait à lui quoi. Il a fait avec ses outils, ses outils intellectuels et ainsi de suite. Donc je comprends mais j’excuse pas“. Son “géniteur” comme il le surnomme pendant l’interview, lui a même fait croire que sa mère était morte lorsqu’il a été séparé d’elle à 5 ans. Il l’a retrouvée seulement 20 ans plus tard.

JoeyStarr, un papa “poule” fier de ses enfants

J’ai appris la tendresse avec mes enfants, déclare le rappeur. Et ce n’est pas Béatrice Dalle, ancienne compagne de Joey Starr qui va dire le contraire, puisqu’elle le qualifie de “papa poule” avec ses trois garçons âgés de 15, 13 et 5 ans. “Oui je suis vigilant et puis ils me le rendent bien. Ça bosse à l’école.” Il ajoute : “On a fait des vrais gentils. Je pense déjà que les deux plus grands ça les intéresse pas trop d’être comme leur père et ça, ça m’arrange (…) C’est super rassurant.” Le rappeur est très présent pour ses enfants et veut leur offrir une enfance différente de la sienne : “Contrairement à mon géniteur, moi, je n’ai pas juste mis mon biscuit dans le ballon, voilà, il y a le service après-vente effectivement”. Il confie même faire des activités avec ses enfants, dont la cuisine : “J’aime ça, c’est ma technique de rapprochement. J’adore l’effet carrefour de la table”. Le rappeur avait même participé à un live culinaire pendant le premier confinement. Il termine : “Je ne vis pas avec mes enfants donc je capte les moments et j’en fait même des réserves au possible”.

Source: Lire L’Article Complet