Interview de Meghan Markle : la presse anglaise prouve qu’elle a menti, la vérité explose !

Décidément, Meghan Markle ne semble pas vouloir apaiser les tensions avec la famille royale.


L’interview de Meghan Markle à Oprah Winfrey a mis le feu aux poudres. Depuis quelques jours, le monde entier ne parle que de ça ! Meghan est visée par des accusations de mensonges notamment concernant son passeport. En effet, elle a déclaré qu’on lui a confisqué dès son arrivée à Buckingham Palace alors qu’elle aurait voyagé pas moins de treize fois entre 2016 et 2020.

Outre la reine Elizabeth II, tous les membres de la famille royale sont tenus d’avoir un passeport pour les voyages à l’étranger. Le Sun rapporte que son passeport devait être conservé en lieu sûr pour éviter qu’il ne tombe entre de mauvaises mains. “Bien sûr, la famille royale voudrait garder le passeport de Meghan en sécurité”, a déclaré l’auteur royale Margaret Holder avant d’ajouter “Mais il est impensable qu’elle ne l’ait pas porté pour des voyages personnels et privés tels que sa baby shower à New York, voyager pour voir des amis au Canada, faire la fête à Amsterdam et aller au lac de Côme avec George Clooney.”

Et visiblement, cette histoire de passeport n’est pas le seul mensonge de Meghan durant son interview. En effet, l’ancienne actrice aurait sous entendu que son fils Archie devait avoir un titre princier dès sa naissance et qu’on ne lui aurait pas attribué car elle est métisse. Mais la vraie raison est la suivante : Archie ne sera prince que lorsque le Prince Charles accédera au trône et que ce dernier lui donnera le titre.

La reine Elizabeth II a attribué ces titres aux enfants de Kate et William car ils sont les enfants du futur roi et non pas Archie. Et c’est visiblement ce sont les règles strictes comme le précise l’auteur royal Hugo Vickers. Meghan ne risque pas de s’attirer la sympathie de tous avec ses mensonges à répétition…

La rédac’

Source: Lire L’Article Complet