Hugues Aufray détruit par le suicide de son frère : ses déchirantes confidences

Hugues Aufray revient sur un drame familial dont il a souffert alors qu’il n’était qu’un jeune homme dans une interview à Femme Actuelle : son frère s’est suicidé quand il avait 25 ans.

Au sein de la famille Aufray, Hugues n’était pas le seul chanteur. Son aîné Francesco, qui s’est suicidé à l’âge de 27 ans, donnait lui aussi de la voix. Dans une interview à Femme Actuelle ce mercredi 26 août, l’interprète de Santiano se confie sur des concerts qu’il a donnés à la salle Pleyel en septembre 2019 quelques semaines après avoir fêté ses 90 ans, et qui lui ont fait penser à son frère.

Il faut savoir que mon frère, Francesco, qui s’est suicidé à l’âge de 27 ans, avait une magnifique voix de chanteur d’opéra. Il était beau, avait le monde à ses pieds. J’avais 25 ans quand il est mort. Ça a été un désastre pour moi. J’ai porté cette blessure toute ma vie. Je crois que c’est ce qui m’a poussé à devenir chanteur, alors que je voulais faire de la peinture“, commence l’ami de Johnny Hallyday.

“Il parlait très peu, il était très sombre”

Il raconte ensuite les débuts de sa longue carrière, qui continue toujours puisqu’il a sorti son dernier album, Autoportrait, le 17 juillet dernier. Après ce drame, il se produit dans un cabaret dont Charles Aznavour foule aussi la scène, prend des cours de chant, gagne un concours qui lui permet de signer chez Barclay puis rencontre Bob Dylan.

Juste avant, je vivais encore avec mon frère dans une chambre sans eau, ni chauffage ni électricité, se remémore-t-il. Il parlait très peu, il était très sombre. Une fois, il me dit : ‘Un jour, tu seras concertiste’.” 65 ans après avoir souffert sa plus grosse blessure, Hugues Aufray a pu la panser le temps d’une soirée : “Au mois de septembre 2019, je monte sur la scène de Pleyel où j’allais voir les concerts de musique classique avec lui. Je me suis dit : ‘Je suis concertiste.’ C’était une prophétie.

Crédits photos : Bestimage

Source: Lire L’Article Complet