Hélène de Fougerolles intime : ces (drôles) de petits détails révélés par Bruno Salomone

Hélène de Fougerolles sera de retour sur TF1 dans la mini-série Mention particulière le 10 mai prochain. Elle y retrouvera son rôle de Fanny, la maman de Laura, jeune fille atteinte de trisomie 21 ainsi que l’acteur Bruno Salomone, qui joue son époux. Ce dernier a d’ailleurs fait quelques petites révélations sur sa partenaire de jeu dans les colonnes de Télé Star !

Bruno Salomone

Hélène de Fougerolles

Hélène de Fougerolles est de retour dans la suite d’une fiction présentée sur TF1. Diffusé en 2017, le téléfilm Mention particulière avait rencontré un très beau succès en réunissant plus de 5,8 millions de téléspectateurs. Le film avait ému le public, car il traitait de la différence en abordant le quotidien de Laura, incarnée par Marie Dal Zotto, une jeune fille atteinte de trisomie 21 et qui décidait de passer son bac en auditeur libre. Intitulé Mention particulière : Bienvenue dans l’âge adulte, le second volet sera diffusé sur TF1 le lundi 10 mai à 21h05, et se déroule trois ans plus tard. L’on retrouve bien évidemment Marie Dal Zotto dans le rôle de Laura, Hélène de Fougerolles dans le rôle de Fanny, la mère, Bruno Salomone celui du père Jérôme, et Maïra Schmitt (vue dans Léo Matteï) celui de la soeur.

Il va sans dire qu’à la lumière des révélations récentes d’Hélène de Fougerolles quant à son quotidien de maman d’enfant autiste, le rôle de Fanny a dû avoir une résonance particulière pour l’actrice. Pouvoir aborder les questions de la différence, de l’autonomie et de l’inquiétude parentale, a nécessairement dû activer des émotions enfouies en elle, qu’elle a maintenant appris à appréhender. Son partenaire de jeu, Bruno Salomone s’est confié dans Télé Star en révélant des petites anecdotes de tournage !

“Elle parle aux mouches !”

L’ex-star de Baltazar a adoré reprendre son rôle de Fanny aux côtés de Bruno Salomone qui joue Jérôme, son mari. Ce dernier a d’ailleurs fait des révélations étonnantes sur sa partenaire ! “Elle parle aux mouches !”, a ainsi expliqué le comédien dans le numéro de Télé Star en kiosque ce lundi 3 mai, avant de rapporter une drôle d’anecdote. “Quand l’une d’elles est venue perturber une prise, elle est allée lui demander de partir”, a-t-il confié. Bruno Salomone a cependant indiqué que l’actrice était “toujours très pudique sur ses émotions”, mais en précisant qu’elle “plaisantait sans arrêt” et “avait besoin d’être dans la légèreté“. Une nécessité pour celle qui s’est longtemps cru être “une mauvaise mère” pour sa fille Shana, atteinte d’autisme.

Source: Lire L’Article Complet