Gérard Jugnot : son Dieu, son physique, son père, Alain Delon et avenir de clochard

Gérard Jugnot était l’invité de "Sept à Huit" sur TF1. L’acteur de 69 ans est revenu sur la relation particulière qu’il entretenait avec son père, et les nombreuses mises en garde de ce dernier quant au cinéma… Rares confidences.

Un pessimisme que l’acteur des Choristes a hérité de son paternel… Mais ce dernier lui a depuis pardonné ses sombres pensées. 

“Mon père était un peu inquiet, il voyait les choses un petit peu en noir, et je crois qu’il n’avait malheureusement pas ce que moi j’ai trouvé, c’est-à-dire un sens de la dérision, et de transformer cette noirceur en plaisir… “, a expliqué Gérard Jugnot.

Gérard Jugnot : la fierté de son père

C’est bien plus tard que le comédien a découvert que son père était fier de lui ! 

Il ne l’a pas formulé, mais je pense qu’il était content. À sa mort, j’ai découvert un tas de dossiers, avec des coupures de presse, des critiques… Il enregistrait même des passages chez Drucker…“, a-t-il pudiquement révélé.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Avant d’ajouter : “Il est parti, il avait 82 ans et il voyait que je n’étais pas à la rue. Son inquiétude de me voir clochard avait disparu”. 

Une jolie conclusion…

Source: Lire L’Article Complet