Gérald Darmanin : ce candidat à la présidentielle contre qui il compte porter plainte

Jeudi 14 octobre 2021, Gérald Darmanin a annoncé sur son compte Twitter qu’il comptait déposer plainte contre un homme politique candidat à la présidentielle 2022. Ce dernier aurait tenu des propos jugés intolérables par le ministre de l’Intérieur au sujet de la police française.

Restez informée

Une semaine agitée pour Gérald Darmanin. Après avoir convoqué le président de la Conférence des Évêques de France, Mgr de Moulins-Beaufort, place Beauvau, pour contester ses propos controversés sur le secret de la confession dans l’Église, le ministre de l’Intérieur est désormais au cœur d’une nouve, Philippe Poutou p: ançaise. En effet, le 14 octobre 2021, Philippe Poutou, candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), aurait tenu des propos « insultants » sur le plateau de Franceinfo en évoquant plusieurs affaires dans lesquelles la police a été mise en cause. « Évidemment, la police tue », a-t-il affirmé. Le 15 octobre, Gérald Darmanin a annoncé sur son compte Twitter qu’il déposait plainte contre son confrère.

« Il donne le feu vert à la police pour frapper »

« Dans les quartiers populaires, c’est une quinzaine de jeunes qui sont tués par la police annuellement », a déclaré Philippe Poutou sur Franceinfo le 14 octobre, mentionnant la mort de Steve Maia Caniço à Nantes ou encore celle de Rémi Fraisse. Et d’ajouter : « La police a tué et elle tue. Après, on peut discuter : assassinat, meurtre, accident ou bavure, ou légitime défense bien sûr ». Le même jour sur BFMTV, Philippe Poutou enfonce le clou : « Le problème du gouvernement et le problème de Darmanin, c’est que lui donne le feu vert à la police pour frapper comme ils veulent », a-t-il déclaré. Des propos intolérables pour Gérald Darmanin qui a décidé de porter plainte.

« Les propos de M. Poutou envers la police sont insultants et indignes d’un élu de la République. Au nom du ministère, et pour défendre l’honneur de tous les policiers, je dépose plainte« , a-t-il annoncé sur son compte Twitter le 14 octobre dans la soirée. Interrogé à ce sujet sur le plateau de BFMTV, Philippe Poutou persiste et signe : « La question qui peut se poser maintenant c’est : est-ce qu’on peut critiquer la police ? […] Je pense que l’indignité, elle est du côté de Darmanin, qui ne connaît pas grand-chose en dignité. » Selon l’AFP, Gérald Darmanin compte déposer plainte pour « injure publique ».

🗣️ "Évidemment que la police tue. Il y a une violence policière" affirme, ce soir dans #VIPol, @PhilippePoutou qui ajoute "qu'elle est armée et sur-armée"

📺 #franceinfo canal 27 pic.twitter.com/f2eSlhbj9o

Les propos de M. Poutou envers la police sont insultants et indignes d’un élu de la République. Au nom du ministère, et pour défendre l’honneur de tous les policiers, je dépose plainte.

Source: Lire L’Article Complet