François Hollande et Julie Gayet pris la main dans le sac : les révélations du paparazzi

Invité d’Europe 1, “le paparazzi aux 300 scoops” a raconté ce mercredi 23 décembre les coulisses de l’une de ses photos les plus marquantes : le président de la République sortant du domicile de Julie Gayet, sa compagne non-officielle.

A propos de

  1. François Hollande

  2. Julie Gayet

La date du 10 janvier 2014 restera longtemps dans les annales de la politique. Ce jour-là, une affaire retentissante éclate en France et dans le monde : le président de la République entretient une liaison avec une actrice française, une infidélité affichée en pleine page dans le magazine Closer. À l’origine du scandale politico-médiatique, on retrouve Sébastien Valiela, “le paparazzi aux 300 scoops”. Invité sur Europe 1 ce mercredi 23 décembre, le photographe est revenu sur cette année d’enquête et de filatures, durant laquelle il est parvenu à se faufiler entre les mailles du filet pour capturer François Hollande et sa compagne, Julie Gayet.

Première observation : le domicile de la comédienne, rue du Cirque, n’est pas particulièrement protégé des regards indiscrets. “Son service de sécurité était allégé car il n’avait pas trop confiance, il ne voulait avoir que quelques officiers en qui il avait confiance, ce qui était une erreur”, relate Sébastien Valiela, qui n’avait que 20 ans quand il a révélé l’existence de Mazarine Pingeot, la fille cachée de François Mitterrand. Il n’avait qu’un ou deux gardes du corps auprès de lui, ce qui est très très léger quand on connait la sécurité d’un président.” Pour réussir à passer inaperçu devant l’immeuble, le photographe a dû ruser : il a loué des véhicules en tous points similaires aux voitures de luxe estampillées “Bristol”, situées en face de l’hôtel du même nom. “On s’était fait exactement le même panneau Bristol que les autres véhicules, qu’on a plastifié et placé sur le tableau de bord. On passait assez inaperçu, se souvient-il. Le photographe, positionné à plusieurs endroits stratégiques grâce à l’appui de complices, a ainsi pu immortaliser la sortie du chef de l’État du pied-à-terre parisien de l’actrice et productrice. Au pied du mur, François Hollande n’officialisera jamais sa relation avec Julie Gayet, même si leur couple n’est alors plus un secret.

Des questions sur la sécurité du Président

Ce scoop ne va pas uniquement faire trembler la République et mettre un terme à la relation du Président avec sa compagne, la journaliste Valérie Trierweiler, il va aussi mettre sur la table de sérieuses questions sur la solidité de son dispositif de sécurité. Une autre polémique est également née de ce scoop : les fonctionnaires de police au service de la protection du président accompagnaient également les déplacements privés de l’actrice. Une affaire dans l’affaire qui fera grand bruit dans les milieux du pouvoir. Toujours en couple, François Hollande et Julie Gayet restent très discrets sur leur relation et ne s’expriment que lorsque leur union se retrouve (malgré eux) sous le feu des projecteurs. Dernièrement, le magazine Closer a prêté une liaison extra-conjugale à François Hollande avec la danseuse Julien Gernez, ex d’Élie Semoun. Une rumeur que les principaux intéressés ont immédiatement démentie par un cliché sur Instagram on ne peut plus explicite.

https://www.instagram.com/p/CHgc_bzMzpV/

A post shared by Julie Gayet (@iamjuliegayet)

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Giancarlo Gorassini/Bestimage

Source: Lire L’Article Complet