Fini les couacs ? Bruno Le Maire et Olivier Véran : "Notre entente est parfaite"

Si ces dernières semaines, les ministres de l’Économie et de la Santé se sont contredits à plusieurs reprises, Olivier Véran et Bruno Le Maire ont tenu à assurer que leur “entente était parfaite”.

Si de nombreux bruits courent concernant une mésentente entre Bruno Le Maire et Olivier Véran, il n’en est rien. Les ministres de l’Économie et de la Santé font face à une crise économique et sanitaire sans précédent depuis la pandémie de coronavirus. Il faut prendre des décisions pour sauver à la fois les personnes mais également le pays et leurs désirs peuvent parfois se retrouver en contradiction. Cependant, lors d’une interview accordée au Parisien, parue ce dimanche 29 novembre, les deux ministres ont tenu à assurer que leur entente était parfaite.

Après le petit couac lors de l’annonce du nouveau confinement, concernant la réouverture des commerces dès le 27 novembre, propos rapidement contredits par Olivier Véran, Bruno Le Maire a déclaré : “Notre entente est parfaite. Il n’y a jamais eu de couac ou de mésentente. Lors des Conseils de défense, nous partageons nos avis et le débat est très constructif.” Il a par ailleurs poursuivi : “Ma responsabilité de ministre est de défendre mes convictions. Ce fut le cas de la réouverture des commerces dès le 28 novembre pour apaiser la colère des commerçants. Pour eux, être ouverts un week-end de plus avant Noël était vital.” Il a notamment pris en compte la détresse de tous les petits commerçants.

“Il n’y a jamais eu de couac ou de mésentente”

De son côté, Olivier Véran a tenu à ajouter : “N’imaginez pas que, parce que nous aurions une partition chacun à jouer, nous ne serions pas des ministres attentifs à la situation générale du pays. Nous pesons les décisions au trébuchet.” Même si les deux hommes politiques ont chacun leur spécialité et leur domaine de prédilection, ils restent tout de même sensibles aux choses qui les entourent. “Bruno Le Maire a toujours eu un sens aigu de la dangerosité du virus et moi une sensibilité à tout ce qui touche à l’économie et bien sûr au social“, a confié le ministre de la Santé. Les deux hommes politiques sont donc complémentaires et pour Olivier Véran, ils sont “les deux faces d’une même médaille”. Une comparaison intéressante pour résumer leur lien.


Source: Lire L’Article Complet