Faustine Bollaert : cette animatrice qui lui a donné envie de faire ce métier

Oreille réconfortante de ses invités, Faustine Bollaert n’a pas usurpé son statut d’animatrice préférée des Français. Une vocation née de son admiration pour une journaliste célébre, dont elle loue les qualités dans Télé 7 Jours, en kiosque lundi 17 mai 2021.

  • Faustine Bollaert

Souriante, bienveillante, drôle, Faustine Bollaert est devenue en quelques années l’une des animatrices qui compte dans le paysage audiovisuel français. France Télévisions lui accorde une confiance totale en lui offrant un joli temps d’antenne entre la quotidienne testimoniale Ça commence aujourd’hui et des émissions exceptionnelles comme La boite à secrets. Et la pétillante nordiste rend la monnaie de sa pièce au groupe du service public en maintenant les audiences au top. “C’est une grande fierté et une satisfaction. Je suis la vitrine du travail d’une équipe. J’aime cette histoire avec le public qui dure depuis 4 ans”, nous disait-elle, le 30 avril 2021. Aimée de ses dirigeants et des téléspectateurs, elle l’est également des anonymes et des stars dont elle recueille les confidences, parfois difficiles à entendre, avec l’empathie qui la caractérise. Une implication telle qu’elle est contrainte de faire appel à un psy pour évacuer toutes ces émotions fortes.

Un rendez-vous immanquable en famille

Cette enfant de la télé a été à la bonne école, formée par les maîtres du genre que sont Jean-Luc Delarue et Michel Drucker, pour qui elle a eu des pensées coquines. Mais Faustine Bollaert a surtout été marquée par une consœur, sur qui elle a pris exemple pour instaurer cette connivence avec les personnes derrière l’écran. Anne Sinclair et l’émission 7 sur 7 étaient en effet le rendez-vous à ne pas manquer pour le clan Bollaert. “Ce sont des souvenirs forts. 7 sur 7, c’était un moment solennel à la maison, toute la famille se réunissait devant la télévision”, souligne-t-elle dans le Télé 7 Jours, en kiosque le lundi 17 mai 2021. “J’avais l’impression qu’Anne Sinclair ne s’adressait qu’à nous. Ce lien m’a toujours fascinée et donne envie de créer à mon tour cette proximité avec les téléspectateurs.” Aujourd’hui, c’est l’élève Bollaert qui est rentrée dans le salon des Français, et le signal a été reçu sept sur sept.

A lire aussi : INTERVIEW – Faustine Bollaert : “J’arrive à m’oublier si je sais que je vais être utile”

Source: Lire L’Article Complet