Fanny Ardant : après le décès de François Truffaut, ses enfants lui ont "sauvé la vie"

Dans une interview confessions, accordée au journal Le Monde, Fanny Ardant est revenue sur le décès de François Truffaut. La comédienne a alors confié que c’est grâce à ses enfants qu’elle a pu tenir le coup. En effet, sans eux, l’actrice ne se serait pas relevée de ce drame.

C’est en 1984 que Fanny Ardant perd l’homme de sa vie, François Truffaut. Le cinéaste décède à l’hôpital américain de Paris, d’une tumeur au cerveau. Il laisse alors derrière lui sa compagne, Fanny Ardant, dans un chagrin sans limite, alors qu’elle venait de mettre au monde la troisième fille du réalisateur. La comédienne attristée, a bien du mal à voir comment elle va pouvoir remonter la pente. Heureusement pour elle, ses enfants sont présents. Ce dimanche 14 mars, Fanny Ardant est revenue sur cette période tragique de sa vie, dans une interview pour le journal Le Monde. Elle s’est alors souvenue de sa rencontre avec François Truffaut dans le film Les femmes d’à côté : “Je suis entrée dans un rêve éveillé. Ce moment a été le climax de ma vie, le tournage, la sortie du film et puis le tournage de Vivement Dimanche. Il y avait chez François Truffaut ce que j’ai toujours aimé chez les êtres passionnés par ce qu’ils font, ce qu’ils disent, ce qu’ils sont. (…) Comme moi, il mettait l’amour au-dessus de tout. Il m’a réconciliée avec la douceur. Il m’a appris qu’on pouvait être doux et passionné à la fois, avoir des fêlures, des excès. Il est mort et tout a sombré”, se souvient-elle.

Vidéo: Demander en mariage son copain a “fait du bien” à cette influenceuse (Dailymotion)

Un soutien sans faille

En effet, après le décès de son compagnon, la vie est bien sombre pour Fanny Ardant : “C’est comme si j’avais mis longtemps à plonger et que, quand j’avais réussi à le faire, la piscine s’était vidée. Je me suis fracassée”. Mais heureusement, ses enfants ont pu la soutenir. Maman de Lumir, née de sa relation avec Dominique Leverd, de Joséphine, fille de François Truffaut et de Baladine, qu’elle a eue avec Fabio Conversi, la grande actrice avoue que ses enfants lui ont sauvé la vie : “Les enfants ont été ma planche de salut. J’ai élevé mes trois filles seules, ça m’a donné envie de vivre, même si je suis toujours restée femme. Etre mère m’a empêchée de m’enfoncer. Ça m’a sauvée et ça m’a permis d’arriver où j’en suis quels que soient les épreuves, les chagrins, les échecs. D’avoir été très malheureuse m’a rendue meilleure.” Une période sombre de sa vie, qui lui a tout de même montré qu’elle était bien entourée.

Source: Lire L’Article Complet