Emmanuel Macron alerte : « La bataille contre le terrorisme n’est pas terminée »

En déplacement en Irak, Emmanuel Macron a confirmé que la France ne se désengagera pas de la coalition internationale en place pour vaincre les terroristes.

Ce samedi 28 et dimanche 29 août, Emmanuel Macron se trouvera en Irak. Le président de la République devrait multiplier les rencontres bilatérales en marge d’une conférence portant sur la stabilité au Moyen-Orient et la lutte contre le terrorisme. Lors d’une conférence de presse à Bagdad, Emmanuel Macron a fait savoir que la France restera engagée, comme tel est le cas depuis 2014, aux côtés du peuple irakien dans le cadre d’une coalition internationale. “La bataille contre le terrorisme islamiste n’est pas terminée”, a-t-il indiqué.

Dans une volonté “d’aider l’Irak à bâtir son avenir”, en luttant contre le terrorisme et l’instabilité régionale, Emmanuel Macron a confirmé le maintien des forces françaises en Irak “aussi longtemps que le gouvernement irakien le souhaitera et que la sécurité de l’Irak en dépendra”. “Ni ingérence ni indifférence, mais un clair engagement de toute la région et de la France pour aider l’Irak à être pleinement stable, souverain et en paix”, a résumé le chef d’État en conclusion de cette conférence organisée par la France à Bagdad.

Emmanuel Macron: "La bataille contre le terrorisme islamiste n'est pas terminée" pic.twitter.com/tkisxWRrYs

La situation en Afghanistan évoquée par Emmanuel Macron

Ce déplacement en Irak d’Emmanuel Macron intervient dans un contexte géopolitique marqué par les récents événements en Afghanistan. Jeudi 26 août, la capitale Kaboul a notamment été le théâtre d’un attentat revendiqué par l’État islamique, quelques jours après l’arrivée au pouvoir des talibans. Depuis Bagdad, le président de la République s’est ainsi exprimé sur la situation en Afghanistan et les opérations d’évacuations de réfugiés menées par la France. Nous sommes en train de mener des discussions, elles demeurent fragiles et provisoires, avec les talibans, au sujet des évacuations humanitaires pour rapatrier des Afghanes et des Afghans”, a-t-il avancé, avant de préciser que “2834 personnes, dont plus de 2600 Afghans”, ont été évacuées par la France.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet