Elisa Pilarski : son compagnon est « énormément affaibli » depuis le drame

Près d’un an après la mort tragique d’Elisa Pilarski, la jeune femme décédée des suites de violentes morsures le 16 novembre 2019, son compagnon a beaucoup de mal à sortir la tête de l’eau. Lors d’une conférence de presse ce mardi, son avocat a expliqué que son client “énormément affaibli” par l’affaire.

Depuis la mort de sa compagne il y près d’un an, Christophe Ellul vit un véritable cauchemar. Alors qu’un récent rapport de deux vétérinaires a désigné son chien Curtis comme unique responsable de la mort d’Elisa Pilarski, Christophe Elul s’est exprimé ce mardi 10 novembre lors d’une conférence de presse, continuant de défendre bec et ongles son animal. Assis à ses côtés, son avocat a expliqué : “Il est depuis des mois dans une situation extrêmement difficile (…) Il a passé je ne sais pas combien de temps à essayer de comprendre ce qui a pu se passer, il a passé je ne sais pas combien de temps sur la tombe d’Elisa. Toutes ces épreuves l’ont énormément affaibli. Il a consulté évidemment des médecins, il suit un traitement pour supporter le choc. Lorsqu’on se rend compte de la violence des éléments qui ont été répercutés dans la presse, certains n’auraient pas tenu le coup“.

Des déclarations qui surviennent à la suite de la conclusion des expertises ADN, révélées dans la presse par le parquet, et qui démontrent “l’implication exclusive du chien Curtis dans les morsures ayant entraîné la mort”. Une théorie contre laquelle Christophe Elul, propriétaire de l’American Pitbull Terrier, s’oppose fermement.

“Curtis est innocent”

Anéanti par la disparition de sa compagne, alors enceinte de leur premier enfant, Christophe Elul tient désormais à ce que les nombreuses zones d’ombre sur cette affaire soient éclaircies. Pour lui, c’est très clair, les chiens de la chasse à courre qui étaient présents dans la forêt de Retz pendant la balade d’Elisa sont responsables de sa mort. “Curtis est innocent car il n’aurait jamais touché Elisa (…) Il aimait trop Elisa (…) Curtis n’a jamais eu d’agressivité envers moi, envers Elisa, envers n’importe qui“, a-t-il affirmé lors de la conférence de presse. Un cri du cœur de la part de l’homme brisé, qui promet de “démonter cette mascarade“.

Crédits photos : BFM TV

Source: Lire L’Article Complet