Édouard Philippe : ce détail improbable sur la photo de couverture de son nouveau livre

Édouard Philippe est connu pour sa passion pour les boutons de manchette. Après avoir arboré plusieurs modèles très originaux lors de son mandat, l’ancien Premier ministre a opté pour une paire tout aussi spéciale pour la couverture de son nouveau livre, Impressions et lignes claires (Éd.JC Lattès).

  • Édouard Philippe

Édouard Phillippe possède une véritable passion pour les boutons de manchette. L’ancien locataire de Matignon prend plaisir à faire passer des messages grâce à cet accessoire, et n’hésite pas à arborer des modèles très originaux. Vendredi 3 juillet 2020, pour son dernier jour en tant que Premier ministre, Édouard Philippe avait ainsi opté pour des boutons de manchette en forme de tongs roses. Via cette petite excentricité, il donnait alors aux Français quelques indices sur son programme pour les prochains jours, après trois longues années à la tête du gouvernement. Un détail qui avait beaucoup amusé les internautes. L’homme politique de 50 ans n’a toutefois pas vraiment chômé depuis qu’il a quitté son poste : devenu Maire du Havre, il a également mis son temps à profit et écrit un ouvrage intitulé Impressions et lignes claires, et paru aux éditions JC Lattès jeudi 7 avril 2021.

Sur la couverture de ce livre écrit à quatre mains avec le député européen Gilles Boyer, Édouard Philippe arbore cette fois encore des boutons de manchettes audacieux, sur lesquels il est inscrit une citation de la saga Star Wars “May the force be with you” (“Que la force soit avec toi” en français, ndlr). Sur twitter, les internautes ont très vite repéré ce nouveau clin d’œil de l’ex Premier ministre et se sont empressés de commenter : “J’adore l’humour de ce monsieur”,”Rien que pour ça, il mérite d’être président”, “Je veux les mêmes”, ont-ils écrit, amusés.

La collection d’Édouard Philippe

Petit-fils de Docker et originaire du Havre, Édouard Philippe possède également des boutons de manchette en forme d’ancres marines dans sa collection. “C’est un de mes symboles préférés”, avait-il assuré dans les colonnes du Parisien en 2018. Pour rester dans le thème lors de la mobilisation des cheminots, en avril 2018, Édouard Philippe avait opté pour un autre modèle pour se rendre dans le studio de France Inter : des casques de chantier jaunes. En 2019, il avait de nouveau fait parler de lui en arborant des raquettes de ping-pong pour assister à une réunion de négociation sur la réforme des retraites.

Je suis la seule à ne remarquer que maintenant les boutons de manchette d’#EdouardPhilippe « May the force be with you » sur la couverture de son livre ? pic.twitter.com/VunT5TriDp

Source: Lire L’Article Complet