Drag Race France : une candidate émeut en révélant sa séropositivité

La compétition Drag Race France a vécu un moment très émouvant jeudi 21 juillet quand l’une des candidates, Lolita Banana, a révélé à ses camarades qu’elle vivait avec le VIH.

La franchise française de la célèbre compétition Rupaul’s Drag Race a débarqué en France le 25 juin sur France 2 et France.tv Slash et on peut dire que l’émission a déjà ému les téléspectateurs. Ce jeudi 21 juillet, Lolita Banana a pris le temps de raconter aux autres candidates de l’émission, lors d’une scène intimiste dans l’atelier, qu’elle était séropositive depuis des années. Une confession extrêmement touchante qui a ému tout le monde et mis en lumière un sujet dont on ne parle probablement plus assez.

La candidate a ensuite pris le temps de raconter son histoire sur Instagram. Dans un post datant du 23 juillet, Lolita Banana a confié : « Je vis avec le VIH depuis un peu plus de 10 ans. Ça fait 10 ans que je suis indétectable, donc intransmissible. Je vois souvent sur les sites de rencontres que les gens continuent à dire qu’être négatif c’est être “clean”, comme si les gens comme moi étions sales. »

« Ma lutte, c’est contre tout type de discrimination »

La drag queen originaire du Mexique poursuit son histoire : « En 2022 et surtout ici en France, on vit très bien avec le VIH, les traitements sont de plus en plus efficaces, mais la sérophobie comme la transphobie, homophobie et tout type de discrimination continue à tuer des gens actuellement. Ma lutte, la lutte de ma communauté, c’est contre tout type de discrimination. » Et de conclure comme un hymne : « Je suis un homme gay, queer, latino, immigré et séropositif et je suis très fier de tout ce que je suis. »

https://www.instagram.com/p/CgXAMmDtIbq/

A post shared by Lolita Banana 🍌🍌🍌 (@lalolitabanana)

La publication a reçu près de 5 500 « likes » et 200 commentaires, la très grande majorité bienveillants : « Bravo ! Tu ne pouvais pas faire de plus beau message. Je comprends très bien ta lutte contre cette sérophobie. Je t’envoie plein d’amour !!! », « Une fierté pour la France que tu as choisie, pour le Mexique d’où tu viens et pour le Monde, qui peut t’admirer. Merci de porter ce beau message ! On a besoin de plus de belles personnes comme toi pour mettre fin à tous les stigmas » ou encore « Bravo pour ce message qui demande beaucoup de courage et qui aidera à faire évoluer les mentalités. » Dans son post, Lolita a aussi mis avant un message aussi militant que pédagogique, en le commençant par U=U qui signifie Undetectable = Untransmittable [Indétectable =Intransmissible en français], devenu un puissant argument contre la sérophobie.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Nathalie Guyon/FTV

Autour de

Source: Lire L’Article Complet