Delphine Boël, la fille illégitime du roi des Belges, demande le titre de princesse

Delphine Boël s’est battue pour faire officiellement reconnaître qu’elle était la fille de l’ancien roi des Belges, Albert II. Ce jeudi 10 septembre, c’était la dernière audience devant la justice.

C’est bientôt la fin d’un long combat pour Delphine Boël. Ce jeudi 10 septembre, la fille illégitime du roi Albert II de Belgique assistait à une dernière audience devant la cour d’appel de Bruxelles. En janvier dernier, le roi des Belges avait confirmé que les tests ADN prouvaient bien sa filiation avec la jeune femme. Ainsi, par la voix de son avocat, il avait assuré qu’il ne s’opposerait plus à la demande de Delphine Boël d’être reconnue comme sa fille légale. Ce que devrait donc confirmer la justice.

Nous ne contesterons plus la paternité légale lors de cette audience“, avait récemment indiqué Me Alain Berenboom, le conseil de l’ancien roi des Belges. Delphine Boël pourra-t-elle donc alors bénéficier du titre de princesse ? C’est en tout cas ce qu’elle souhaite. Ses avocats ont annoncé qu’elle ne désirait plus porter le nom de famille de son ancien père légal mais voulait avoir le patronyme de son père biologique. Ainsi, elle pourrait donc se faire appeler Delphine de Saxe-Coboug comme mentionné dans la Constitution. De plus, comme le prévoit la loi belge en matière de succession, elle aura également droit à sa part de l’héritage de son père biologique.

“Un enfant au rabais”

Comme le reste de la fratrie, elle veut également bénéficier des titres royaux et porter le titre de princesse de Belgique. “La position de Delphine n’est pas qu’elle soit princesse ou pas princesse. Elle ne veut pas être un enfant au rabais, elle veut avoir exactement les mêmes prérogatives, les mêmes titres, les mêmes qualités que ses deux frères et sa sœur”, a expliqué Me Uyttendaele à la sortie de l’audience cité par le site Histoires Royales. Si la justice confirme ce titre, ses deux enfants Oscar et Joséphine seront donc officiellement reconnus comme les petits-enfants du roi Albert II de Belgique et hériteront eux aussi de titres royaux.

Crédits photos : Photonews / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet