Déclarée morte, cette femme de 58 ans se bat depuis trois ans pour prouver qu’elle est en vie

Dans son bulletin du mardi 12 janvier 2021 sur TF1, Marie-Sophie Lacarrau a raconté une histoire ahurissante, à peine croyable. Dans la Loire, une femme de cinquante-huit ans se bat pour prouver qu’elle est en vie… après avoir été déclarée morte par son ancien employeur.

  • Marie-Sophie Lacarrau

“C’est une incroyable situation”, a commenté la présentatrice du JT, elle-même abasourdie par une telle histoire. Mardi 12 janvier 2021, dans son édition de 13 heures, diffusée chaque jour sur TF1, Marie-Sophie Lacarrau a dressé le portrait de Jeanne Pouchain, une femme de cinquante-huit ans au cœur d’une véritable bataille juridique depuis trois ans. La raison ? Cette quinquagénaire tente de prouver à la justice française qu’elle est vivante, malgré un acte de décès prononcé il y a trois ans par son ancien employeur. Si cette histoire semble tout droit sortie d’une comédie sur grand écran, c’est en réalité un véritable cauchemarque Jeanne Pouchain traverse depuis plusieurs années : “Ça semble complètement fou mais la justice a déclaré par erreur qu’elle était morte. Depuis, elle n’a plus de papiers d’identité, plus de couverture maladie… Elle est à bout“, a expliqué Marie-Sophie Lacarrau. Une véritable descente aux enfers.

“Notre vie n’a pas été bouleversée, elle est explosée aujourd’hui”

Comme elle l’explique aux caméras du JT de TF1, Jeanne Pouchain a d’abord cru à une mauvaise blague. Employée à l’époque dans une société de nettoyage domiciliée dans la Loire, elle apprend subitement que son employeur a déclaré son décès après un conflit porté jusqu’aux Prud’hommes. La justice acte sa mort et ne cherche pas à corriger son erreur malgré sa présence dans les services d’administration. Pire encore, la Cour d’appel aurait constaté le décès de Jeanne Pouchain. Pour le couple de quinquagénaires, cette nouvelle est un “choc” : “Nous sommes épuisés nerveusement. Notre vie n’a pas été bouleversée, elle est explosée aujourd’hui. Parce qu’on ne parle que de ça, on ne pense qu’à ça…“, a expliqué le mari de la victime.

Depuis plusieurs mois, Jeanne Pouchain, avec pour seule preuve administrative son acte de naissance, tente donc de rectifier les documents qui attestent de son décès… et compte bien y parvenir. Comme elle l’explique lors de son portrait, elle a fait appel à un avocat et envisage de porter plainte pour “escroquerie au jugement”. En espérant que cette dernière puisse “ressusciter” en 2021, comme l’a indiqué la voix off, non sans ironie.

Source: Lire L’Article Complet