"Comme une victoire pour moi" : Teddy Riner se confie sur la naissance de son deuxième enfant

Le documentaire Teddy Riner, la quête, diffusé par France 2 le 22 juillet 2021, a été l’occasion de plonger dans l’intimité du judoka. Et d’en savoir plus sur les envies de paternité du champion “qui a tanné” sa femme pour avoir un deuxième enfant.

  • Teddy Riner

On ne dirait pas comme ça mais derrière ce gabarit de colosse grec bat un petit cœur tendre. D’ailleurs la compagne de Teddy Riner, Luthna Plocus, n’hésite pas à affirmer que la bête des tatamis est sans conteste le membre le plus sensible de la famille. “Dedans, c’est tout mou, c’est tout moelleux, tout chaud”, a-t-elle confié, amusée, aux caméras de France 2, qui diffusait le jeudi 22 juillet 2021, un documentaire dans l’intimité du judoka le plus titré de l’histoire. Alors que la vasque des Jeux Olympiques de Tokyo s’est embrasée le vendredi 23 juillet 2021, au cours d’une cérémonie où la délégation tricolore a assuré le show, le double champion olympique reste concentré sur son objectif majeur : une troisième breloque du plus beau métal qui le ferait entrer définitivement dans la légende de sa discipline. Et, comme le montre le reportage, le Guadeloupéen a mis tout en œuvre pour relever ce challenge, alors que les blessures ne l’ont pas épargné ces dernières années.

Une victoire nommée Isis

Mais Teddy Riner s’est relevé et a puisé sa force auprès des siens, qui l’ont toujours encouragé dans sa quête. La naissance de sa petite fille, baptisée Isis, qui a pointé le bout de son nez en octobre 2018, a servi de levier de motivation en vue de cette Olympiade. Sa compagne s’est d’ailleurs servie de cet heureux événement pour le persuader de continuer jusqu’à Tokyo, alors que le grand costaud voulait raccrocher le kimono. “Je me suis contenté de lui dire que Isis ne l’avait pas vu aux Jeux”, a révélé son amour de jeunesse. Il faut dire que l’athlète s’épanouit pleinement hors des tatamis dans son rôle de père. “Avoir un deuxième enfant, c’est comme une victoire pour moi. Pendant quatre ans, j’ai tanné madame”, a-t-il avoué dans ce documentaire. Et pandémie oblige, ce grand gourmand a pu profiter de longs moments privilégiés avec ses joyeux bambins. Et aura leurs visages en tête au moment de se présenter face à ses adversaires.

A lire aussi : Rachida Dati : ses rares confidences sur sa fille Zohra

Source: Lire L’Article Complet