Christian Quesada : ces “images horribles” découvertes sur son ordinateur

Tout juste sorti de prison, Christian Quesada a bénéficié d’une remise de peine. Une nouvelle qui a choqué les chroniqueurs de Touche pas à mon poste, vendredi 26 mars 2021, d’autant que l’un d’entre eux détient des informations glaçantes sur le passé de l’ex-candidat des 12 coups de midi.

  • Christian Quesada – Les 12 coups de midi

Libéré mais loin d’être délivré. Après deux ans passés au quartier d’isolement de la prison de Bourg-en-Bresse, Christian Quesada est sorti de prison, comme l’ont rapporté nos confrères du Progrès, jeudi 25 mars 2021. L’ancien candidat des 12 coups de midi avait été condamné le 8 avril 2020 à trois ans de réclusion pour corruption de mineur et détention d’images pédopornographiques. Si cette sortie a été prématurée puisqu’il a bénéficié d’une remise de peine, l’ex-recordman de gains dans le jeu de TF1 sera encore suivi par la justice puisque son dossier a été assorti de cinq ans de suivi socio-judiciaire et d’une inscription au fichier des délinquants sexuels. Mais cette libération anticipée délie les langues, et a fait l’objet d’un débat sur le plateau de Touche pas à mon poste, vendredi 26 mars. Cyril Hanouna a en effet demandé à ses chroniqueurs s’ils étaient choqués de le voir regagner ses pénates. Et parmi les témoignages, c’est celui de Guillaume Genton, le seul à détenir des informations, qui a retenu l’attention. Il faut dire que le jeune homme connaît bien Christian Quesada, complètement relooké, pour lui avoir consacré deux documentaires.

“Ce qu’a fait Christian Quesada est infâme et abject”

En attendant l’émission de lundi, au cours de laquelle il devrait tout déballer, le producteur a révélé des détails qui font froid dans le dos. “Pour avoir eu accès au dossier récemment, je peux dire que ce qu’a fait Christian Quesada est infâme et abject, a-t-il commencé, avant de dévoiler le contenu des dossiers de l’ordinateur du concerné. “Pour résumer, sans rentrer dans les détails, on pensait qu’il détenait ‘juste’ des images de mineurs, mais ça va beaucoup plus loin que ça”. Et d’énumérer les faits : “Il y a de la manipulation, des fausses identités, il prenait des photos de jeunes mineurs à leur insu pour se masturber après, il échangeait de images avec d’autres gens, il se faisait passer pour des jeunes femmes en leur demandant de leur envoyer des photos de leurs poitrines, pour ensuite leur promettre de rencontrer des personnes connues…” La liste des faits reprochés parait sans fin, ce qui fait dire à Guillaume Genton que la sanction de deux ans est trop légère. J’ai vu des choses immondes, vraiment immondes, horribles“, a-t-il conclu, donnant rendez-vous aux téléspectateurs lundi 29 mars pour de nouvelles révélations.

A lire aussi : Christian Quesada (Les 12 coups de midi) : Une vie marquée par les drames

Source: Lire L’Article Complet