Cécilia et Nicolas Sarkozy : nouvelles révélations sur leur vie de couple pas ordinaire

Cécilia et Nicolas Sarkozy ont longtemps défrayé la chronique à cause de leur couple pas ordinaire. Dans les pages de Paris Match de ce jeudi 2 septembre, de nouvelles révélations viennent confirmer cette relation spéciale qu’ils entretenaient à l’époque.

Il est rare qu’un couple en politique ait alimenté autant de rumeurs… Entre Cécilia Attias et Nicolas Sarkozy, l’histoire d’amour a duré plus de vingt ans. Leur relation passionnée a fait la une des médias, et encore plus lors de leur séparation. Leurs noms étaient dans toutes les conversations. À plusieurs reprises, des détails de leur vie de couple ont été dévoilés, comme ce jeudi 2 septembre dans les colonnes de Paris Match.

À l’approche de la présidentielle de 2007, alors que leur couple bat de l’aile, Cécilia Attias revient “pour de bon” auprès de Nicolas Sarkozy selon ses propos. Nombreux pensent qu’il s’agit d’un deal entre eux afin que ce dernier puisse être élu président. Même si l’ex-femme de Jacques Martin le nie, cette nouvelle révélation pourrait à nouveau en faire douter plus d’un. En effet, d’après Paris Match, “dès le début du quinquennat” Cécilia s’installe à la Lanterne avec Louis, et non à l’Elysée. Leur fils sera d’ailleurs scolarisé dans les environs. Ce qui signifie que le couple ne vivait pas ensemble au quotidien. Ils finiront par s’y séparer et quelques années après, Nicolas Sarkozy y fêtera son mariage avec Carla Bruni.

Cécilia Attias : ses rapports compliqués avec Jean Sarkozy

Les familles recomposées ne font pas forcément le bonheur des enfants. Cécilia Attias en a subi les frais avec les deux fils de l’ancien chef de l’Etat nés de son premier mariage avec Marie-Dominique Culioli, Pierre et Jean. Ils la qualifie de briseuse de couplecomme le rappelle le livre Jean Sarkozy, le fils doré (Ed. Max Milo) qui revient sur ces tensions.Ils la rendent responsable de la séparation et de la souffrance de Marie-Dominique“, rappelle l’auteur Jean-Marc Philibert. Les enfants de l’homme politique n’ont jamais caché leur mésentente avec leur belle-mère. “Certaines personnes sont grandes mais petites à l’intérieur d’elles-mêmes, d’autres sont petites mais grandes au fond” avaient-ils confié subtilement. Il faut dire que Cécilia Attias ne faisait visiblement pas grand-chose pour faire se faire apprécier. Bien au contraire d’après les lignes du livre. “Il n’y a rien de pire que les enfants de l’autre !“, pouvait-on l’entendre marmonner.

Crédits photos : BEST_IMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet