Brigitte Macron dans la lumière : son combat de première dame

Brigitte Macron apparait en couverture de Elle, en kiosques ce vendredi 11 septembre. En compagnie de la réalisatrice Andréa Bescond, elle s’engage contre les violences faites aux enfants.

Brigitte Macron fait le couverture du prochain numéro de Elle, pour la bonne cause. La première dame pose en Une du magazine, qu’on retrouvera en kiosques ce vendredi 11 septembre pour en finir avec les violences faites aux enfants.

À son côté, on trouve Andréa Bescond, réalisatrice avec Eric Métayer de Les Chatouilles, sorti en 2018, qui raconte la reconstruction d’Odette, violée à l’âge de huit ans par un ami de ses parents. Un film inspiré de la vie de sa réalisatrice, qui sort trois livres pour enfants, Et si on se parlait ?, ce mercredi 16 septembre aux éditions Harper Collins. “Ce combat doit devenir plus visible. Plus on en parle, plus ça fait bouger les choses. Il devrait rejoindre celui des femmes, il y a tant de sujets communs!“, clame l’ancienne professeure, aussi engagée pour la scolarisation des décrocheurs.

Brigitte Macron et Andréa Bescond s’engagent pour les enfants maltraités https://t.co/5zJFHo6yrU pic.twitter.com/KjmvIuiyTs

“L’extrême vulnérabilité de l’enfance”

Si Brigitte Macron, qui a reçu Andréa Bescond et deux journalistes du magazine à l’Elysée en fin août, s’engage désormais publiquement contre les violences faites aux enfants, elle est confrontée au problème depuis l’élection de son mari.

Depuis trois ans, plus d’une lettre sur deux que je reçois à l’Élysée émane d’un enfant, d’un adolescent ou de parents qui me font part de violences physiques, psychologiques et sexuelles. Cet été, c’était presque 100 %, constate-t-elle. Quand les gens sollicitent l’épouse du président, c’est qu’ils ont déjà tout essayé auparavant. J’ai une conscience plus qu’aiguë de l’extrême vulnérabilité de l’enfance, et j’ai la conviction qu’il faut agir en amont pour la protéger.

Crédits photos : Jacques Witt/Pool/Bestimage

Source: Lire L’Article Complet