Brigitte Bardot « terriblement seule », elle lance un cri du coeur

Brigitte Bardot lance un cri du coeur dans son entretien pour Le Monde, paru ce lundi 26 avril. Grande protectrice des animaux, elle dénonce sa solitude face à l’indifférence du gouvernement envers la souffrance animale.

A propos de


  1. Brigitte Bardot

Brigitte Bardot, plus que jamais remontée contre le gouvernement. À l’initiative d’une campagne d’affichage Chasseurs, sauvez des vies, restez chez vous, la fondation Brigitte Bardot s’illustre dans un nouvel acte militant. La réaction des chasseurs ne s’est pas fait attendre, ils sont bien décidés à porter plainte pour diffamation et à échanger avec le ministre de l’Intérieur. Face à cet engouement, Brigitte Bardot se confie sur son combat de toujours dans une interview accordée au journal Le Monde.

Depuis des années, l’actrice fait front pour sauver les animaux. Un combat qui lui a valu plusieurs procès, tous perdus. Un triste constat pour celle dont “le seul truc qui m’importe, c’est d’arrêter la barbarie qui fait souffrir les animaux.” En ce qui concerne le gouvernement qui ne donne “pas un sou” à la fondation, Brigitte Bardot avoue se sentir “terriblement seule devant l’indifférence envers la souffrance animale.” Difficile pour la célébrité de 86 ans de faire face, alors que la situation l’ “affecte profondément.” Pour autant, elle ne perd pas espoir, car “les jeunes générations, je crois, ont compris que le monde court à sa perte si on ne réagit pas de façon urgente.”

Les relations sont tendues

Brigitte Bardot avait déjà poussé un coup de gueule dans un communiqué publié sur Twitter en juillet dernier contre le gouvernement. La raison ? “Je ne vois aucun représentant de la protection animale,” s’était insurgée l’ancienne star de cinéma alors que le gouvernement Catex affiché complet. La femme de Bernard d’Ormale a regretté qu’un “petit secrétariat d’Etat” ne soit pas annoncé “en cette poussée de retour à la nature.” Il faut croire que malgré l’année écoulée, Brigitte Bardot a encore du chemin à parcourir pour se faire entendre par le gouvernement.

Crédits photos : abaca

Autour de

Source: Lire L’Article Complet