Bernadette Chirac et "son côté reine de France" : ses abus de pouvoir à l'Elysée pointés du doigt…

Il y a quelques jours, LCP rediffusait le documentaire "Élysée : neuf femmes aux marches du palais", qui dresse un portrait au vitriol de l’ancienne première dame de France, Bernadette Chirac. Des critiques dont la veuve de Jacques Chirac se serait bien passée…

Comme si la mort de son mari en septembre 2019 n’avait pas été une épreuve assez difficile, l’ancienne première dame de France, Bernadette Chirac a fait l’objet d’un portrait peu glorieux, dont elle se serait bien passée. Il y a quelques jours, LCP proposait le documentaire “Élysée : neuf femmes aux marches du palais”, dans lequel se mêlent images d’archives et témoignages pour discuter du rôle des femmes de président. 

Bernadette Chirac avait un côté “reine de France”

Et tandis que Yvonne De Gaulle y est décrite comme discrète, Danielle Mitterrand comme combative, que Carla Sarkozy révèle pourquoi elle a fait “profil bas”, tandis que Valérie Trierweiler revient sur son humiliation, Bernadette Chirac, elle, y est présentée comme la “Reine de France”.  Dans ce portrait irrévérencieux de celle qui a popularisé l’opération Pièces Jaunes on apprend qu’elle avait des habitudes de diva, au Palais de l’Elysée.

Béatrice Gurrey explique en effet à propos de la dame au tailleur Chanel qu’elle pensait que tout lui était dû. Issue d’une famille noble, les Chodron de Courcel, elle aurait suivi un protocole stricte pour s’occuper de la vie de l’Elysée, allant jusqu’à “défaire une table de cinquante couverts parce que la nappe ne va pas bien avec les assiettes” nous dit-on.

Montrée comme une femme autoritaire et glaciale, elle aurait été très dure avec le personnel du 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré pendant les 12 ans qu’ont duré les mandats présidentiels de son mari… Des déclarations qui contredisent le témoignage de son ancien chef cuisinier à l’Elysée, Eric Duquenne.

Le personnel de l’Elysée a pleuré les Chirac

Sur le plateau de Balance ton post, en septembre 2019 il s’est souvenu de l’émotion sans son équipe au moment où le couple Chirac a passé la main. A propos de Bernadette Chirac, il raconte : “Elle avait organisé avec Monsieur Chirac rue de Lille, pour tout le personnel proche, un pot pour les remercier. Et puis nous accueillir aussi dans son nouveau parcours. J’ai trouvé ça très touchant. C’était des gens sensibles. Et son discours d’au revoir, en fait, ça le résume. Moi, j’en ai eu des frissons”.

Source: Lire L’Article Complet