Axel Kahn : le célèbre médecin a déjà préparé sa famille à sa mort

Axel Kahn a fait ses adieux. Le médecin généticien souffre d’un cancer incurable. Dans Gala, jeudi 27 mai 2021, ce dernier revient sur sa dernière réunion avec ses proches.

Restez informée

La vie a pris un tournant inattendu pour Axel Kahn. Le célèbre médecin doit faire face à un cancer incurable. Pour autant, ce dernier ne veut pas voir la vie en noire et compte profiter des derniers moments. “Je vais essayer d’optimiser ce temps qu’il me resteavait-il déclaré lors d’un entretien France Inter le 17 mai 2021. Pour ce faire, il a fallu, à tout prix, en parler avec sa famille et ses amis. Le président de la Ligue nationale contre le cancer a réuni ses proches, lors du week-end de l’Ascension dans sa maison de campagne à Mussy-sur-Seine afin d’assurer Une transmission souriante“, assure-t-il auprès de nos confrères de Gala, dans l’édition parue en kiosques, jeudi 27 mai 2021. Un moment où Axel Kahn, aujourd’hui âgé de 76 ans, a pu se retrouver avec les siens, loin du monde extérieur, comme s’il s’agissait d’un dernier adieu.

Axel Kahn a fait ses adieux à ses proches

Le médecin généticien a ainsi pu remettre un double de ses clés à ses trois enfants, issus de son premier mariage. Celui qui avait l’habitude de s”occuper du bricolage en a profité pour montrer quelques gestes essentielles au bon fonctionnement de la maison comme faire fonctionner la scie mécanique ou la clôture électrique. Le frère du journaliste Jean-François Kahn a même remis un couteau Opinel à chacun d’entre eux, avec leur nom gravé dessus. “Quand on est dans ces conditions, on ne peut pas se balader sans de la ficelle ou un Opinel dans sa poche. Et comme ils n’en avaient pas, je leur ai offert un Opinel à chacun”, avait-il déjà expliqué à Léa Salamé sur France Inter.

Un épisode rare et important pour le père et grand-père de huit petits-enfants. Axel Kahn n’avait d’ailleurs pas pu les voir lors des dernières fêtes de fin d’année “car il n’était pas encore vacciné contre la Covid-19”. Heureusement pour ce dernier, ses proches ont saisi l’occasion de profiter du savoir du scientifique. “La communion entre moi et mes enfants, qui savaient que c’était une transmission, c’était magnifique“, ajoute-t-il. Sa compagne s’est également révélée comme un immense soutien. “La manière dont elle me regardait amoureusement et dont elle était prête à m’accompagner, c’était magnifique“, conclut le féru de philosophie.

Source: Lire L’Article Complet