Audrey Pulvar : cette vidéo sur son père pédophile que des proches lui ont reproché

Alors que son père Marc est accusé d’avoir abusé sexuellement trois de ses cousines pendant leur enfance, une ancienne vidéo d’Audrey Pulvar fait couler beaucoup d’encre du côté des membres de son entourage.

A propos de


  1. Audrey Pulvar


  2. Marc Pulvar

Même si le reconnaître est sûrement douloureux, Audrey Pulvar n’hésite plus à parler publiquement de son père Marc, accusé d’avoir abusé sexuellement trois de ses cousines, lorsqu’elles n’étaient encore que des enfants. Comme l’indique Vanity Fair en ce mois de mai, une vidéo datant de 2017 a ressurgi sur Twitter et dans cette dernière, l’adjointe au maire de Paris y fait l’éloge de son papa. Il s’agit d’une ancienne interview qu’elle avait accordée à l’animateur Juan Massenya, dans le cadre de l’émission Radio Vinyle, diffusée sur France Ô.

Auprès de nos confrères, Nadège Beausson-Diagne s’est livrée au sujet de son amie, dont le visage a été associé à de nombreux articles concernant les actes dont est soupçonné d’avoir commis son géniteur. En effet, l’actrice est sa confidente et selon elle, cette dernière a reçu des remarques de la part de son entourage à cause de cet entretien passé. “Même des proches lui ont reproché cette vidéo”, a expliqué celle que l’on a pu voir dans la série télévisée L’école de la vie. “C’est injuste : Audrey a su respecter le rythme de ses cousines, qui ont parlé quand elles ont pu parler”, a assuré la comédienne de 48 ans. De son côté, le sénateur Rachid Temal a rappelé qu’Audrey Pulvar est aussi une victime dans cette histoire.

Des actes dont Audrey Pulvar avait connaissance depuis 20 ans

Pour rappel, c’est au mois de février 2021 que ses cousines Karine Mousseau, Barbara Glissant et Valérie Fallourd ont annoncé que leur oncle les avait sexuellement agressées pendant leur enfance. De forts témoignages qui ont eu lieu après la sortie du livre La Familia grande, de Camille Kouchner. Audrey Pulvar avait ensuite réagi et précisé avoir “été mise au courant des crimes commis” par son père, il y a “une vingtaine d’années”. “Cela a été un choc très profond pour mes proches et moi”, avait-elle ajouté auprès de l’AFP, en ajoutant son espoir que “leur parole soit respectée”.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet