Audrey Fleurot éloignée de son fils : l'actrice pousse un coup de gueule dans "Sept à Huit"

Ce dimanche 5 septembre 2021, Audrey Fleurot a répondu aux questions d’Audrey Crespo-Mara dans le portrait de la semaine de "Sept à Huit". L’occasion pour l’actrice de pousser un coup de gueule et de répondre aux critiques sur le fait qu’elle ne passe pas assez de temps avec son fils à cause des tournages…

À 44 ans, Audrey Fleurot est désormais LA coqueluche du petit écran. Après être apparue dans “Kaamelott” puis dans “Engrenages”, la comédienne a enchaîné les séries à succès sur TF1 à savoir “Le Bazar de la charité” puis “HPI, Haut potentiel intellectuel” et “Mensonges”, diffusé depuis le 2 septembre dernier. Ce dimanche, l’actrice également aperçu dans le célèbre film “Intouchables”, s’est livrée dans le portrait de la semaine de l’émission “Sept à Huit”.
La comédienne a fait de rares confidences notamment sur son ancien statut de garçon manqué donné par ses proches : “Je pense que j’ai un taux de testostérone un peu plus élevé que la moyenneDu coup je me retrouve souvent dans l’équipe des garçons sur une espèce d’organisation de vie” a-t-elle lancé avant d’ajouter : “J’ai la chance d’avoir un compagnon qui travaille à la maison, qui garde les enfants, et moi, je suis sur les routes. C’est un schéma qui existe, mais qui est plus traditionnellement inversé.”
“On ferait jamais ça avec le père” 
De quoi engendrer de nombreuses critiques. La comédienne est en effet maman d’un petit garçon de six ans, qu’elle ne voit pas tous les jours à cause des tournages. “Dès qu’il y a le moindre problème, on focalise sur la mère. Et c’est vrai que j’en ai un peu marre, parce qu’encore une fois,on ferait jamais ça avec le père !” s’est insurgée Audrey Fleurot. Effectivement, je ne suis pas là tout le temps, mais quand je suis là, je compense. Ce que font plein d’hommes qui voyagent, et puis, ils reviennent, ils ont les bras chargés de cadeaux et personne ne se pose la question de quoi que ce soit.” a-t-elle continué en précisant que son fils est “très heureux”.

L’actrice a affirmé en avoir “un peu marre de cette pression qu’on met” sur les mères : “Et souvent les femmes le font vis-à-vis des femmes ! Donc, à un moment, on a voulu l’égalité, on a voulu travailler comme les hommes, avoir exactement les mêmes options. Voilà moi j’ai la chance d’avoir un papa qui est à la maison. Et moi je travaille à l’extérieur“.

Aliénor de la Fontaine

Source: Lire L’Article Complet