April Benayoum victime de tweets antisémites : Le plan d'attaque de la première dauphine de Miss France 2021 contre Twitter !

Sur le plateau de TPMP, la jeune femme a évoqué cette affaire qui a agité le concours Miss France 2021.

Si Amandine Petit a triomphé lors du concours Miss France 2021 au Puy du Fou en décembre dernier, sa première dauphine, April Benayoum a, elle, été victime de commentaires racistes et antisémites. Une enquête pour “injures à caractère raciste et provocation à la haine raciale” avait d’ailleurs été ouverte.

Plusieurs mois après la polémique, la jeune femme de 22 ans était sur le plateau de Touche pas à mon poste, vendredi 12 mars en compagnie de son avocat. “J’ai conseillé à April de ne pas faire une procédure pénale qui va durer des années. J’ai recommandé une procédure civile contre Twitter directement. Je veux essayer de récupérer l’argent gagné par Twitter pour April. Nous demandons le remboursement du préjudice”, a indiqué Me Jean Veil. “Déjà l’aventure Miss France, ça nous marque. Mais quand on fait cette aventure, on ne s’attend pas à avoir ce genre de commentaires”, a-t-elle reconnu lors de son passage dans le talk-show. “Je l’ai appris le lendemain, parce que le soir de l’élection on est un petit peu ailleurs et on a envie de profiter des derniers moments avec les autres candidates donc je l’ai appris le lendemain par des amis qui m’ont envoyé des messages”. La belle a cependant admis qu’elle avait été “blessée” par tous ces tweets nauséabonds.

Mais aujourd’hui, April Benayoum souhaite se concentrer sur ses projets personnels. “On a plein de propositions avec Miss France. Je fais du mannequinat et de l’influence.”

Pour le reste, il faudra laisser la justice trancher…

À voir également : [INRQ] : Mode, concurrentes à Miss France 2021 et souvenirs avec Sylvie Tellier, Amandine Petit fait son choix (Exclu)

La Rédaction

Source: Lire L’Article Complet