Anthony Hopkins : la raison de son absence aux Oscars enfin révélée

Ce dimanche 25 avril, lors de la cérémonie des Oscars, un homme a brillé par son absence : il s’agit d’Anthony Hopkins, sacré Meilleur acteur grâce à son rôle dans The Father, réalisé par le Français Florian Zeller. Une absence remarquée, qui a enfin été expliquée.

Florian Zeller

Anthony Hopkins

La pandémie de Covid-19 n’aura pas eu raison de la grande messe du cinéma. Ce dimanche 25 avril, tout le gratin hollywoodien était réuni à la gare Union Station de Los Angeles, à l’occasion de la 93ème cérémonie des Oscars. Une cérémonie qui a beaucoup fait réagir, notamment en raison du prix du Meilleur acteur, remporté par Anthony Hopkins pour sa prestation dans lez film The Father. Et ce pour deux raisons. La première, c’est que beaucoup ont estimé qu’il aurait dû revenir à Chadwick Boseman pour son rôle dans Le blues de ma Rainey. La deuxième, c’est que l’acteur n’était pas là pour recevoir son prix. A la place c’est le réalisateur Florian Zeller qui a récupéré la fameuse statuette. Une absence qui a suscité l’inquiétude des fans sur les réseaux sociaux. Le voyant au top des tendances sur Twitter, certains ont craint le pire le concernant. “Etant un de mes acteurs favoris … J’me suis presque pissé dessus !“, a même écrit un internaute. Mais la vraie raison de son absence a enfin été dévoilée.

Anthony Hopkins était retenu en Ecosse

Interrogé par Le Parisien, Florian Zeller a expliqué qu’Anthony Hopkins avait dû se résoudre à rater la cérémonie en raison de la crise sanitaire. “Il est en Ecosse, coincé lui aussi dans une bulle sanitaire, c’est pour cela qu’il n’était pas présent à la cérémonie. Je l’ai appelé juste après, il venait de se réveiller, j’ai senti sa grande émotion, ça m’a bouleversé”, a révélé le réalisateur du film The Father. L’acteur de 83 ans se serait initialement rendu au Pays-de-Galles afin de rendre hommage à son père.

Anthony Hopkins aurait pourtant aimé se rendre sur place, lui qui éprouve une grande fierté à l’idée d’avoir été élu Meilleur acteur pour la seconde fois de sa carrière. “Cela a un sens particulier pour lui de recevoir à nouveau la plus grande consécration qui soit pour un acteur, plus de trente ans après celle du Silence des agneaux, je ne pensais pas qu’il serait si heureux… Je sais qu’il a tout donné à The Father, il a été d’une générosité extraordinaire car il s’est connecté à ses propres émotions et à son propre sentiment de mortalité pour que ce film puisse trouver sa force”, a témoigné Florian Zeller. Une prouesse de la part de l’acteur, qui n’a pas dit son dernier mot !

Source: Lire L’Article Complet