Anne Alassane (MasterChef) raconte la mort de ses deux filles

Anne Alassane était invitée sur le plateau de "Ça commence aujourd’hui", le 3 mai. La gagnante de la première saison de MasterChef a fait de rares confidences sur la mort de ses deux filles, décédées dans un incendie.

Le jour où tout a basculé

La restauratrice est revenue sur cette journée qui a marqué sa vie à tout jamais. “J’ai essayé de réanimer Louise avec des policiers, d’autres policiers s’occupaient de Rose et les pompiers sont arrivés en même temps. Ils nous ont sortis, ils ne voulaient plus qu’on soit là… J’étais assise dans une autre pièce et ils m’ont obligée à attendre. Je ne pouvais rien faire, j’avais cette impression de flotter au-dessus de moi-même. Le temps est passé sans passer jusqu’au moment où un médecin est arrivé“, s’est-elle souvenue.

Peu après, le médecin lui a annoncé le décès de ses filles, alors âgées de 4 et 2 ans. “Il me l’a dit mais c’était comme si je n’avais pas entendu. Ils me l’ont répété parce que je pense qu’ils avaient l’impression que je n’écoutais pas“.

C’est un allume gaz qui aurait tout provoqué. “Il semblerait qu’elles aient joué avec l’allume-gaz et que le feu aurait pris à un matelas. Du coup, ce n’était pas du feu, c’était de la fumée. Ça n’a jamais pris feu“, raconte la mère de famille.

Après le drame

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Neuf ans après le drame, Anne Alassane qui a eu depuis deux autres enfants, Margaux, 7 ans et Amélie, 6 ans, a glissé un mot pour les secours: “Tout le monde a été très, très gentil même dans les semaines qui ont suivi. Ils étaient tous traumatisés“.

Source: Lire L’Article Complet