Alvaro Morte (La casa de papel) : qui est sa femme Blanca Clemente ?

Grâce au rôle du Professeur dans La casa de papel, Alvaro Morte, 45 ans, jouit désormais d’une popularité extrême, après des années passées à n’être qu’un acteur parmi un millier d’autres. Dans le privé, marié à une styliste, il se montre plus secret encore que son personnage. 

Si sur Instagram, Alvaro Morte s’autorise parfois à poster une photo en compagnie de ses enfants, Julieta et León, âgés de cinq ans, rien ou presque ne filtre sur la femme de sa vie, Blanca Clemente. Ils vivent dans la banlieue chic de Madrid, à Pozuelo de Alarcon, où nombre de footballeurs de la capitale vivent l’abri des regards indiscrets. Cristiano Ronaldo pour ne citer que lui, parti du Real Madrid pour aller jouer à la Juventus de Turin, y possède toujours une maison.

Blanca est  styliste, mais aussi l’associée d’Alvaro au sein de 300 Pistolas, la compagnie théâtrale qu’ils ont créée il y a quelques années. C’était après avoir assisté à la représentation d’une pièce classique : “Blanca et moi ce soir-là on était littéralement en train de s’endormir sur nos fauteuils raconte le comédien. Et on s’est demandé ‘”mais pourquoi le théâtre du répertoire devrait-il être toujours ennuyeux ?” En créant leur compagnie, l’objectif, poursuit Le Professeur, au coeur de la saison 4 de la série que diffuse Netflix, était de “faire rejouer ces oeuvres d’une forme nouvelle mais honnête, authentique, sans artifice, afin qu’elle touchent le spectateur de manière claire, directe, fraîche et distrayante”. 

La compagnie 300 Pistolas dispense également des cours d’art dramatique et des stages pour les écoles et les lycées. Blanca, plus jeune de trois ans que son mari, participe dans l’ombre à ce projet, mais elle n’apparaît que très rarement au bras d’Alvaro durant les avant-premières. Il est beaucoup plus simple de trouver des photos de lui tenant dans ses bras Itziar Ituño, alias Raquel, sa compagne dans la série culte. C’est sur Twitter que Blanca, sous le pseudonyme éminemment théâtral de Blanche Dubois (l’héroïne de Un tramway nommé désir), réserve ses manifestations d’admiration publique envers son Professeur de mari…

Source: Lire L’Article Complet