Alessandra Sublet : ces reproches de son ex Clément Miserez qui l’ont marquée

Depuis qu’Alessandra Sublet a décidé de laisser ses enfants à son ex-mari Clément Miserez, elle est la cible de nombreuses critiques. Pourtant, il y a quelque temps elle ne pouvait se voir séparée d’eux, ce qui lui valait des reproches du papa.

Alessandra Sublet est récemment partie s’installer dans le sud de la France. Cette décision n’a pas été au goût de tous, même au coeur de ses proches, qui lui ont reproché de ne pas emmener ses enfants avec elle. Pourtant, l’animatrice révèle dans les pages de son livre J’emmerde Cendrillon ! (Robert Laffont) qu’à un moment elle ne s’imaginait pas pouvoir être éloignée de Charlie et Alphonse, dont elle partage la garde avec son ex-mari Clément Miserez. “Tu vampirisais tout”, lui lâchait à l’époque le producteur français. Des reproches qui l’ont marquée.

C’est au moment de leur divorce, le deuxième pour Alessandra Sublet, que cette discussion s’est déroulée. “Quand s’est posée la question de la garde partagée, j’ai cru mourir de chagrin, reconnaît la Lyonnaise. Comment pouvais-je me séparer même quelques jours de mes enfants ?” Elle savait pourtant qu’il était “important que leur père ait aussi sa place”. “Tu n’es pas là et sans toi, les enfants sont vraiment avec moi”, lui confiait alors Clément Miserez avant d’enchaîner sur des reproches : “Tu vampirisais tout, Alex ! Les enfants, la façon de faire, tu ne te rends pas compte du point auquel tu peux être un adjudant-chef parfois.” Des mots qui l’ont marquée et qu’elle a décidé de révéler dans son ouvrage.

https://www.instagram.com/p/CPvnfvktw_p/

A post shared by Alessandra Sublet (@alessandra_sublet)

Alessandra Sublet s’amuse de ses détracteurs

Mais aujourd’hui, celui qui avait du mal à “trouver une place auprès d’eux” a beaucoup plus de temps avec Charlie et Alphonse. Et Alessandra Sublet, qui se sentait “incapable” de se séparer même quelques jours de ses enfants, a finalement relevé le défi. Quant aux critiques de certains au sujet de sa décision, l’ex-animatrice de C à vous s’en moque et s’en amuse. En légende d’une photo de ses deux petites têtes, floutées, postée sur son compte Instagram le 5 juin, elle a opté pour l’humour. “Perdu de vue“, a-t-elle écrit, accompagné du hashtag “Mes amours“. De quoi faire taire ses détracteurs.

Crédits photos : Boyer-Hahn-Marechal/ABACA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet