Adèle Exarchopoulos en difficulté face à sa mini robe moulante très (très) capricieuse… elle en dévoile un peu trop

Ce week-end Adèle Exarchopoulos s’est fait remarquer sur le tapis rouge du Lido pour la 77ème édition du Festival international du film de Venise. Vêtue d’une robe noire très courte, l’actrice a eu quelques moments de solitude face à celle-ci…

Ces 5 et 6 septembre, la jeune actrice était invitée pour la 77ème édition du Festival du film de Venise pour défendre le film de Quentin Dupieux, Mandibules, présenté hors compétition. Dans ce film, Adèle Exarchopoulos a troqué ses rôles habituellement plutôt dramatiques, pour la comédie. Révélée dans La vie d’Adèle en 2013, l’actrice est ravie de pouvoir laisser son côté séductrice, pour un rôle très loufoque.

Un rôle que la jeune femme attendait depuis longtemps, comme elle avait d’ailleurs pu le confier à l’AFP, “Je sais que les gens pensent que je ne fais que chuchoter dans des films d’auteur, mais pour moi la comédie c’est la base du cinéma. Je n’ai pas envie d’appartenir à une forme de cinéma. Je ne demande que ça, de me réinventer”. Mais si son côté sexy n’est plus présent au cinéma pour son dernier film, lorsqu’elle foule les tapis rouge, Adèle Exarchopoulos ne peut s’empêcher de se vêtir de sa plus belle robe. Mais… il semblerait que l’actrice ait perdu l’habitude.

En effet, lors de son arrivée sur le tapis rouge du Lido pour la prestigieuse Mostra de Venise ce 5 septembre, Adèle Exarchopoulos est apparue avec une robe noire moulante, ajourée et très courte, accompagnée de sandales à lanières grimpantes et talons hauts. Une tenue des plus sexy qui a, à plusieurs reprises, causé du tort à la jeune comédienne. Et si son arrivée a fait l’effet d’une bombe pour les photographes, l’actrice s’est très rapidement retrouvée en difficulté, face à une robe capricieuse, bien trop courte, qui n’a cessé de remonter, et de dévoiler un peu trop de peau… mais pas de quoi perturber la jeune femme de 26 ans qui a immédiatement pris ce problème à la rigolade !

Maman d’un petit garçon né en 2017, Adèle Exarchopoulos est une jeune actrice connue et reconnue dans son domaine. Pour son nouveau film Mandibules, elle partage donc l’affiche avec Grégoire Ludig et David Marsais, le duo comique du Palamashow, Bruno Lochet, Coralie Russier ou encore le chanteur, nouveau dans le milieu du cinéma, Roméo Elvis. Ce nouveau film du réalisateur et musicien suit deux « loosers » dans leur expérience de dresser une mouche géante… pas besoin d’en dire plus. La comédie sortira au cinéma le 2 décembre prochain, on a hâte.

A voir aussi : Adèle Exarchopoulos : “Quand j’ai accouché j’ai eu envie de dire pardon” 

La rédaction 

Source: Lire L’Article Complet