VIDÉO – « Je fourche souvent ! » : Anne-Élisabeth Lemoine pétillante à propos de mots mal prononcés

Ce mercredi 17 mars, Anne-Elisabeth Lemoine était aux commandes d’un nouveau numéro de C à vous. En plateau, l’animatrice de France 5 a fait preuve d’autodérision, en reconnaissant qu’elle commettait parfois quelques erreurs de prononciation…

A propos de

  1. Anne-Elisabeth Lemoine

Anne-Elisabeth Lemoine assume ses erreurs. Ce mercredi 17 mars, la pétillante animatrice de France 5 a fait un aveu sur le plateau de C à vous. Alors qu’elle recevait la romancière Alexia Stresi, venue faire la promotion de son nouveau livre Batailles (Éd. Stock), l’acolyte de Patrick Cohen a réagi à un sujet qui venait d’être diffusé, dans lequel un journaliste écorchait le nom de l’écrivaine :Bonsoir Alexia Stresi, et non pas Alésia Stresi !, a-t-elle commenté. Celle qui est aussi connue pour être la compagne de François Berléand a réagi avec amusement : “Alésia Stresi, oui…” Et Anne-Elisabeth Lemoine de rebondir : “Oh ce n’est pas moi qui jetterai la pierre. Je fourche suffisamment souvent, a-t-elle confessé, provoquant le rire de Pierre Lescure.

Quelques minutes plus tôt, l’animatrice de C à vous avait justement commis un petit impair, avec une autre invitée : la journaliste Pascale Robert-Diard. Alors qu’elle évoquait son livre Comprenne qui voudra, co-écrit avec Joseph Beauregard, Anne-Elisabeth Lemoine a déclaré : “Comprenne qui voudra, c’est absolument sublime. Donc c’est signé Pascale Robert-Diard et Joseph Beauregard, qui est documentaliste“, a-t-elle expliqué, avant de se faire interrompre par la journaliste : “Documentariste!”, a-t-elle rectifié. Documentariste pardon, non pas documentaliste, depuis vingt ans. Il explore, comme vous, le monde judiciaire et politique”, a rétorqué celle qui est mariée à Philippe Coelho.

Anne-Elisabeth, une animatrice authentique

Quelques jours auparavant, Anne-Elisabeth Lemoine, qui est connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, s’était montrée quelque peu gênée après avoir complimenté Pierre Lescure d’une drôle de façon. Le 9 mars dernier, la mère de famille s’est en effet pincée les lèvres après avoir parlé trop vite sur le plateau du talk-show de France 5. J’ai dit une connerie là ?“, a-t-elle demandé à ses invités, qui l’ont immédiatement rassurée. Un peu plus tôt, l’animatrice saluait la présence régulière de son chroniqueur dans l’émission : “Sinon, on oublierait que, la télé, ce n’est pas pour les cons”, avait-elle lancé, en faisant référence à une anecdote qui venait d’être racontée par Marina Foïs, son invitée du jour. Une authenticité qui plaît aux téléspectateurs.

Crédits photos : Capture d’écran France 5

Autour de

Source: Lire L’Article Complet