VIDEO Agression de Bernard Tapie : pourquoi l’homme d’affaires n’avait-il pas de service de sécurité ?

Dans la nuit de samedi 3 avril à dimanche 4 avril, Bernard Tapie et son épouse ont été victimes d’une violente agression à leur domicile. Sur TPMP ce lundi 5 avril 2021, le fils de l’homme d’affaires est revenu sur ce terrible épisode et a expliqué notamment pourquoi le couple n’avait pas de service de sécurité.

Bernard Tapie

Stéphane Tapie

Les photos de leurs visages grièvement abîmés ont choqué. Ce week-end pascal, dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 avril 2021, Bernard Tapie et son épouse Dominique ont été victimes d’une effroyable agression par des cambrioleurs dans leur maison de Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne. Invité sur le plateau de Touche pas à mon poste ce lundi 5 avril, Stéphane Tapie, le fils de l’ex patron de l’Olympique de Marseille a raconté le déroulement de cette triste soirée. Il a également répondu à la question posée par Cyril Hanouna : “Pourquoi le couple n’avait-il pas de service de sécurité ?”. Ce à quoi Stéphane Tapie a répondu sans détour mais avec une pointe d’ironie. “Non, pourquoi il en aurait ? Pour quoi faire ? Il est avec des gens bienveillants normalement”.

Dans la journée suivant l’agression, le président de la République Emmanuel Macron a appelé Stéphane Tapie pour prendre des nouvelles de l’ex ministre de la Ville et de son épouse. “Il a été adorable et très humain pas du tout dans la posture politique”. Selon Stéphane Tapie, le chef de l’Etat a également mis en place un système de sécurité “de son fait”. “C’est lui qui l’a décidé, personne lui a demandé, par bienveillance”. Sans vouloir faire de “racolage politique”, Stéphane Tapie a également salué le soutien de Brigitte Macron. “Et madame Macron a été très classe. C’est une grande dame”, a-t-il conclu.

Bernard Tapie est sous surveillance médicale

Le récit de la soirée fait froid dans le dos alors que Bernard Tapie souffre depuis plusieurs années d’un double cancer de l’oesophage et de l’estomac : “Ils se sont d’abord attaqué à mon père, ils l’ont mis KO d’entrée pour être sûrs qu’il ne bouge pas et après ils se sont occupés de ma belle-mère. Ils ont ensuite été attachés. Ma belle-mère, ils l’ont trainé dans la maison par les cheveux en leur demandant de leur montrer le coffre. À chaque fois qu’elle disait non, elle en prenait une”. Sur BFMTV ce dimanche 4 avril, Stéphane Tapie révélait aussi que son père était sous surveillance médicale car un des coups portés par ses agresseurs avait visé l’arrière de sa tête, là où une tumeur lui avait été récemment décelée.

Source: Lire L’Article Complet