Michel Drucker bientôt écarté de France 2 ? La réponse cash du directeur des programmes de France Télévisions

France Télévisions vient de nommer son nouveau numéro 2 aux côtés de la présidente des chaînes du service public, Delphine Ernotte. Interrogé par Le Parisien, Stéphane Sitbon-Gomez a révélé comment il voit évoluer les figures familières que représentent Michel Drucker, mais aussi Thierry Ardisson.

Michel Drucker

Thierry Ardisson

Michel Drucker compte plus de cinquante années de plateaux télé, depuis 1964. Un record qui fait de lui un pilier de la télévision publique et même française. Alors que son avenir dans son célèbre divan rouge vif est régulièrement questionné, il continue d’y inviter les personnalités qui font l’actualité culturelle, toutes générations confondues. À 77 ans, son émission Vivement Dimanche a échappé à la vague de “dégagisme” initiée par la présidente de France TV, Delphine Ernotte, et à laquelle ont succombé notamment Julien Lepers et Patrick Sébastien. Autant de recul qui contraste avec l’âge du nouveau numéro 2 de France Télévisions. Stéphane Sitbon-Gomez a 33 ans et il vient d’être nommé directeur des programmes, dans l’équipe de tête de France TV. Il occupait jusque là le poste de directeur de cabinet de Delphine Ernotte et a donné son premier entretien au journal Le Parisien. Selon lui, l’objectif de France TV, face à la concurrence “stimulante” de Netflix et autres plateformes de streaming, n’est pas de renverser la barque. En plus d’avancer vers une parité stricte, notamment dans les invités experts et une plus grande diversité dans les profils représentés, la stratégie semble être de capitaliser sur les visages familiers.

France Télévisions compte sur ses visages familiers

Ainsi, quand le journaliste du Parisien lui pose la question de trouver un successeur à Michel Drucker, Stéphane Sitbon-Gomez est catégorique : “Non. Michel fait partie de l’ADN de la télévision publique.” Il ajoute : “C’est rare dans le monde un animateur qui a plus de cinquante ans de télévision et ce lien avec le public, nous tenons à le préserver. Il est avec nous et va rester.” Cette certitude affichée a même poussé le journaliste à insister, et apparemment cela “ne pose pas de problème” à la direction de France TV de garder Michel Drucker “le plus longtemps possible”. Le principal intéressé avait quant à lui fixé l’âge de sa retraite à 90 ans… Ce qui laisse de la marge ! De l’autre côté de “l’ADN” de France TV : le trublion Thierry Ardisson, qui avait quitté C8 en 2019 en mauvais termes, et souhaitait continuer à produire des programmes de qualité. Un autre présentateur, qui a d’une (toute) autre manière, marqué le service public télévisé. L’avis du nouveau numéro 2 de France TV est donc tout aussi ouvert : “Il a été un animateur emblématique du service public. Je vous confirme qu’il nous a proposé des projets que nous étudions.” Des projets que Thierry Ardisson ne serait pas contre proposer aussi à Netflix, comme il l’avait indiqué chez Complément d’enquête. La nostalgie, ça se dispute !

Source: Lire L’Article Complet