Fact-checking : Albert de Monaco a-t-il failli épouser le top Tasha de Vasconcelos avant Charlene ?

Avant de s’unir à Charlene Wittstock en 2011, Albert de Monaco s’est affiché très complice avec le top Tasha de Vasconcelos pendant de nombreuses années. Une proximité qui a nourri bien des fantasmes.

A propos de


  1. Albert de Monaco


  2. Tasha de Vasconcelos

Le 1er juillet prochain, Charlene et Albert de Monaco célèbreront leurs dix ans de mariage. En une décennie, la nageuse sud-africaine a bousculé les traditions, cultivé sa différence et imposé l’image d’une princesse moderne et audacieuse. Avec le souverain monégasque, ils forment un duo gagnant. Mais l’histoire aurait pu s’écrire autrement… Avant que la belle athlète n’arrive à conquérir le coeur du fils de Rainier III lors d’une compétition de natation en 2000, une autre femme au charme irrésistible semblait avoir les faveurs de l’un des célibataires les plus courtisés d’Europe. A de nombreuses reprises, le prince Albert II s’est affiché avec la top Tasha de Vasconcelos. La liste est longue de toutes les activités qu’ils ont partagé ensemble depuis 1995. Avec cette sublime brune à ses côtés, les fantasmes se sont très vite multipliés.

Et si le mannequin devenait princesse de Monaco ? Une rumeur démentie formellement par les deux intéressés. La native du Mozambique jure qu’ils ont toujours été “comme frère et soeur”. En 2011, elle avouait même : “alors que la presse people me voyait déjà mariée avec lui, je rencontrais le prince Charles sur un terrain de polo. Mon homme idéal”. Tasha de Vasconcelos n’épousera ni Albert II, ni le prince de Galles. Le souverain a préféré en faire sa meilleure amie, au grand dam du prince Rainier à l’époque, qui jurait que le palais des Grimaldi ne serait jamais le “fief d’un célibataire”.

Tasha de Vasconcelos, une femme engagée

En 2006, Albert II déjouera les pronostics de la presse people et officialisera son couple avec Charlene Wittstock, après des années de séjours secrets à Durban en Afrique du Sud pour réussir à la conquérir. S’il l’épouse en 2011, le souverain n’en oubliera pas son ancienne amie pour autant.

De son côté, Tasha de Vasconcelos, investie corps et âme auprès de l’UNICEF et de l’UNESCO, crée l’association Amor en 2006, acronyme de Aide Mondiale Orphelins Réconfort. Trois ans plus tard, une maternité est ouverte au Malawi grâce à l’association. Un engagement caritatif mené sous le regard bienveillant du prince Albert II. Dans un geste fort, il inaugurera cette maternité. En 2009, elle devient l’ambassadrice de l’Institut Pasteur, puis un an plus tard, elle est nommée ambassadrice de l’UE pour la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Jamais loin du prince, elle est aussi consul de Monaco au Malawi… Une femme combative et engagée, dont l’action est suivie de près par le souverain monégasque.

Crédits photos : SGP / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet