Eric Carrière et Francis Ginibre (Les Chevaliers du Fiel) : qui sont leurs filles ?

Au programme de C8 vendredi 19 mars, avec le spectacle Les Décoiffeuses, Les Chevaliers du Fiel sont aussi deux pères de famille. Éric Carrière et Francis Ginibre sont les papas respectifs de Lou et Clara.

Ce sont des grands habitués des soirées de C8. Fidèles à la chaîne du groupe Canal, qui fait souvent de belles audiences grâce au duo, Les Chevaliers du Fiel proposent vendredi 19 mars à 21h15 un spectacle totalement inédit, Les Décoiffeuses, retransmis en direct depuis Avignon. Une pièce que ne devraient pas manquer leurs fans et sûrement les proches des deux comédiens, à commencer par Lou, la fille d’Eric Carrière.

Agée d’une vingtaine d’années, c’est une jeune étudiante d’une école de commerce parisienne, où elle prépare un diplôme en management des biens et activités culturels, après avoir passé un trimestre loin de son papa, à l’université de Venise. Auparavant, elle a également effectué un stage au service marketing d’Olympia Production, société qui détient la salle où Les Chevaliers du Fiel sont des habitués. Plutôt discrète sur sa vie privée à en croire son compte Instagram, la jeune Lou a toutefois publié une photo d’enfance en compagnie de son père, qui a fait de longues études de sociologie avant de se lancer dans la comédie.

https://www.instagram.com/p/VXOAz4xZ4C/

A post shared by Lou Carrière (@loucarriere)

https://www.instagram.com/p/B0gakw0IhOo/

A post shared by Lou Carrière (@loucarriere)

Clara Ginibre, comédienne comme son père

Quant à Clara, la fille de Francis Ginibre, elle semble vouloir suivre les traces de son père sur scène. A 25 ans, elle est comédienne et affiche plusieurs pièces à son CV : L’étudiante et Monsieur Henri de Ivan Calberac ou encore La Morfle de Roger Louret. “Je me sens bien dans un théâtre. C’est mon milieu, soulignait l’ex-élève du cours Florent en 2016 dans La Dépêche.

Clara Ginibre : tel père, telle fille – ladepeche.fr https://t.co/ILTJxPYg77 via @ladepechedumidi

“Papa m’emmenait souvent en tournée quand nous n’allions pas le rejoindre avec maman, poursuivait-elle. J’ai été trimballée de droite à gauche pendant toute mon enfance. J’adorais le voir sur scène. Comme toutes les petites filles, mon papa c’était mon héros. Je le regardais se faire acclamer. J’étais fière pour lui. Pendant les répétitions, je voulais toujours être sur scène avec eux !“, s’enthousiasmait celle qui devrait bien être devant C8 ce vendredi soir.

Crédits photos : Pierre Perusseau / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet