Eduardo Camavinga : qui est le nouveau venu en équipe de France et pépite du football mondial ?

Pour la première fois depuis 1932, l’équipe de France compte dans ses rangs un joueur mineur : Eduardo Camavinga. Il pourrait faire sa première apparition ce mardi 8 septembre, contre la Croatie. Présentation d’un phénomène.

Didier Deschamps

Près de dix mois après son dernier match, Covid oblige, l’équipe de France a fait son grand retour pour affronter la Suède, le 5 septembre dernier, puis la Croatie, ce mardi 8 septembre. Dans l’équipe, il y a un savant mélange d’anciens et de nouveaux, concocté par Didier Deschamps. Les piliers sont présents donc, à l’image d’Olivier Giroud et Antoine Griezmann. On pourrait dire la même chose de Kylian Mbappé, mais le Parisien a dû quitter le groupe, puisqu’il a été contrôlé positif au coronavirus. Paul Pogba, contaminé aussi, n’a même pas eu à venir. A l’intérieur de l’équipe, il y a aussi quelques petits nouveaux. Celui dont on parle le plus n’est même pas majeur : Eduardo Camavinga.

Mineur et incontournable

A 17 ans, 9 mois et 17 jours, le 27 août dernier, Eduardo Camavinga devenait le plus jeune joueur appelé en équipe de France depuis 1914… Et même le premier mineur à rejoindre les Bleus depuis l’après-guerre ! Et cet appel précoce ne doit rien au hasard : le jeune Rennais est un phénomène. A seize ans, il fait ses premières apparitions avec l’effectif professionnel. Surtout, dès la saison 2019/2020, il s’impose comme un élément incontournable de l’équipe rennaise. Au milieu de terrain, sa vision du jeu, sa vivacité et son coffre physique permettent au Stade rennais de se qualifier pour la première fois de son histoire en Ligue des Champions. Et au joueur d’être appelé par Didier Deschamps, donc.

Naturalisé avec l’appui de la FFF

Si sa carrière dans le football semble écrite d’avance, faite pour tutoyer les sommets, la vie d’Eduardo Camavinga a été moins linéaire. Né en 2002 en Angola, Eduardo Camavinga quitte le pays un an plus tard, ses parents cherchant en France la possibilité d’une vie meilleure. Il y a un an, le joueur n’était pas encore naturalisé Français. Selon So Foot, le “dossier traînait” dans les bureaux de la préfecture, alors que les démarches étaient en cours. Conscient d’avoir sous la main une pépite, la fédération française de football a appuyé la demande du joueur, qui a finalement obtenu la nationalité française en novembre dernier. A peine une semaine après, il était convoqué pour la première fois en équipe de France espoirs. En juillet dernier, le joueur, qui n’a évidemment pas encore le permis de conduire, a obtenu son baccalauréat. Eduardo Camavinga pourra parler de ce diplôme avec Olivier Giroud, le joueur le plus âgé de l’effectif. Ce dernier a eu son bac en 2004. A l’époque, Eduardo Camavinga n’avait pas encore soufflé sa deuxième bougie.

Source: Lire L’Article Complet