Affaire Patrick Poivre d’Arvor : « On mélange tout ! », s’agace Olivier Truchot

Visé par une enquête pour “viols”, Patrick Poivre d’Arvor s’attire les foudres de la Toile. Des attaques qui ulcèrent Olivier Truchot ce vendredi 19 février, comme il le fait savoir dans Les Grandes Gueules.

A propos de

  1. Patrick Poivre d’Arvor

  2. Florence Porcel

Son nom est sur toutes les lèvres. Ce jeudi 18 février, Le Parisien a révélé que Patrick Poivre d’Arvor est sous le coup d’une enquête pour “viols” à la suite d’une plainte de Florence Porcel. Dans le viseur de la justice, l’ex-présentateur du journal télévisé de TF1 fait aussi face à la colère de la Toile. Vindicte en ligne que Olivier Truchot ne peut supporter. “Depuis le début avec ces histoires d’agressions sexuelles dénoncées sur les réseaux sociaux, c’est qu’on mélange tout, s’insurge-t-il sur le plateau des Grandes Gueules ce vendredi 19 février. “Toutes les histoires se valent, il n’y a pas de hiérarchisation des faits et, forcément, tout le monde est coupable.”

Le journaliste dénonce la formation d’un tribunal médiatique, ne déplorant cependant pas la libération de la parole autour des violences sexuelles. “Le problème, c’est que le réseau social est aussi un tribunal”, poursuit Olivier Truchot, rappelant que “les gens qui ne savent rien de ces histoires” ont parfois recours à de virulentes attaques à l’encontre des mis en cause. Patrick Poivre d’Arvor, tout comme Richard Berry, Gérard Louvin et Olivier Duhamel, en fait désormais l’expérience. Et lorsque l’éducateur Étienne Liebig lui assure que la justice pourra trancher, Olivier Truchot rappelle que certains des faits évoqués dans la plainte de Florence Porcel, sont prescrits.

PPDA accusé d'agressions sexuelles

🗣️ @Olivier_Truchot : "Le réseau social a permis la libération de la parole mais est devenu un tribunal ! Les gens ne savent rien de cette affaire et se permettent de tout commenter !" #GGRMC pic.twitter.com/3DIKpKNjmf

Ses anciennes collègues sortent du silence

Tandis que la colère de la Toile gronde, d’autres langues se délient. Le témoignage de Florence Porcel – qui a fait l’objet d’un livre paru aux éditions JC Lattès en janvier 2021 – a encouragé d’autres femmes à faire part de leur expérience avec Patrick Poivre d’Arvor. Des témoignages accablants d’anciennes employées du groupe TF1, relayés dans les colonnes du Parisien. Présumé innocent, Patrick Poivre d’Arvor entend riposter par voie judiciaire aux allégations de Florence Porcel avec une plainte pour dénonciation calomnieuse, comme annoncé par son avocat. Une autre histoire, qui s’est déroulée sous emprise selon l’accusatrice, pouvant se terminer devant les tribunaux.

Crédits photos : Gwendoline Le Goff / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet